Archive pour août 2011

 

INGRÉDIENTS (pour environ 800 ml)

4 œufs entiers

120 g + 100 g de sucre en poudre

20 cl de crème liquide entière (30%)

120 g de noisettes entières (60 g + 60 g)

60 g d’amandes + 1 cc d’extrait de vanille

 

 

Préparation environ 1h

Repos environ 4h

 

Non non vous ne rêvez pas c’est bien une recette glacée même si nous sommes déjà en septembre il parait que la canicule revient alors j’anticipe ! Sait-on jamais si toutefois la météo avait pour une fois raison lol Et à vrai dire je ne me résous pas non plus à enfermer déjà ma sorbetière ! Je fais aussi des réserves pour l’hiver hihi nous avons tous besoin de plus de calories pour l’affronter … non ? Bon allez ce n’est pas le tout mais vous avez une glace à préparer alors arrêtez de lire mes âneries et au boulot les gourmand(e)s ! Vous m’en donnerez des nouvelles c’est trop trop bon !!!!

 

Pour le praliné traditionnel maison :

Commencer par torréfier toutes les noisettes et les amandes sur une plaque ou papier sulfurisé dans un four préchauffé à 180 ° pendant 10 minutes . Attendre un peu que les noisettes refroidissent puis les frottez entre vos mains pour enlever la peau (pour les amandes c’est inutile) . Vous pouvez également ne pas les torréfier et laisser la peau des noisettes donc vous passerez cette étape !

Verser 120 g de sucre et l’extrait de vanille dans une casserole à feu doux ainsi que les amandes et 60 g de noisettes entières . Laisser cuire jusqu’à l’obtention d’un caramel ambré sans mélanger ! Vous pouvez de temps en temps faire tourner votre casserole afin que les noisettes/amandes s’enrobent de caramel . A la fin de la cuisson retirer la casserole du feu et verser votre préparation dans une plaque à four préalablement garnie d’un papier sulfurisé ou une toile puis laisser refroidir !

Lorsque les noisettes/amandes au caramel sont froides , les casser un peu en morceaux puis mixer au robot jusqu’à l’obtention d’une pâte lisse et homogène . C’est assez long donc arrêter de temps en temps votre robot pour ne pas qu’il surchauffe ! Avec le mien qui a une puissance de 1400 w il a tourné à peu près 20 minutes avec des temps de repos .

Réserver la pâte de praliné dans un bol à température ambiante . Elle va durcir le temps de préparer la glace mais pas de panique quand la pâte sera mêler elle redevient très souple ! C’est à ce moment là aussi où on se fait violence pour ne pas tomber dedans ou tremper ne serait-ce… le p’tit doigt 😆

 

Pour la glace :

Au préalable , placer le bol/récipient où vous monterez votre chantilly au congélateur ainsi que les fouets . Laisser la crème liquide au réfrigérateur !

Séparer les blancs des jaunes d’œufs . Mettre les blancs avec une pincée de sel au frigo avec vos fouets pour faciliter la montée en neige .

Dans un grand saladier fouetter les jaunes et le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse et devienne mousseux . Sortir les blancs d’œufs du réfrigérateur et les monter en neige très ferme . Ajoutez-les délicatement en mélangeant !

Sortir du congélateur vos ustensiles puis verser la crème liquide froide pour la monter en chantilly bien ferme . L’incorporer en soulevant en masse avec une spatule pour bien aérer la préparation !

Verser ensuite la pâte de praliné en mélangeant/soulevant délicatement pour bien l’incorporer à la préparation précédente .

Mettre votre préparation obtenue dans votre sorbetière pendant 30/40 mn selon la consistance voulue . Pendant ce temps , hacher les noisettes restantes (60 g) grossièrement avec un casse-noix et les verser à mi parcours dans la sorbetière .

Si vous ne possédez pas de sorbetière : ajouter les 60 g de noisettes hachées directement dans la préparation puis mélanger . Verser ensuite soit dans des  moules en silicone adaptés à la congélation soit dans un récipient hermétique puis laisser prendre la glace au congélateur pendant minimum 4h . Avec les proportions données , j’ai pu remplir un moule en silicone Dahlia à 6 empreintes (diamètre 7 cm) ainsi qu’un petit tupperware . Attention pour le moule en silicone qui est très souple de le placer dans le bac congélation avant de remplir les empreintes !!!

 

Bonne dégustation glacée

 

 

Si vous voulez suivre mes aventures sucrées, salées, chocolatées, caramélisées etc la Newsletter est de sortie ! N’hésitez pas non plus à laisser votre p’tit mot gourmand c’est précieux 😉

 

 

INGRÉDIENTS (pour 4 baguettes d’environ 200 g)

500 g de farine T45

25 cl de lait tiède (ou eau)

1 sachet de levure boulanger + 10 cl de lait tiède (ou eau)

2 cc de sel fin

 

 

 

 

 

 

 

Préchauffage 240°

Cuisson 25 mn

Repos 2h + 1h

 

Après un 1er essai non concluant – enfin qui ne correspondait pas à ce que je voulais – j’ai persévéré et la 3ème fois a été au-delà de mes espérances donc je peux vous publier cette recette très facile à réaliser sans MAP et sans pétrissage intensif…vous voyez je prends soin de vous chers lecteurs Le dessus est croustillant et bien dorée … la mie aérée et moelleuse humm de bon matin avec une baguette maison , un peu de beurre salé ou confiture on ne peut qu’être de bonne humeur

Pour la version de la Baguette de pain sans gluten c’est par ici (cliquer pour accéder à la recette)

 

Mettre la farine dans un saladier/récipient à bord haut avec 2 cuillères à café de sel puis faites un puits au milieu pour verser la levure et 10 cl de lait/eau tiède . Laisser à peu près 5 minutes la levure « prendre » avec le liquide puis ajouter le lait restant (25 cl) .

Pétrir tous les ingrédients à la main ou avec un batteur/robot pour obtenir une boule de pâte un peu collante mais qui se détache des parois .

Couvrir la boule de pâte obtenue avec un couvercle et laisser reposer au moins 2h . L’idéal étant de mettre votre préparation dans une pièce chaude ou dans un four micro-ondes éteint ! A vous de voir pour le temps de pousse  la pâte doit doubler de volume .

Après le temps de repos , casser la pâte pour qu’elle dégonfle avec vos mains ou une corne directement dans le saladier . La verser ensuite sur un plan de travail fariné puis diviser en 4 pâtons de 200 g environ (bien fariner vos mains !) . Aplatir le pâton et tapoter pour chasser un peu l’air en lui donnant une forme rectangulaire puis le rouler sur lui-même afin d’obtenir un  » boudin  » fin et long .

Déposer au fur et à mesure vos baguettes formées sur une plaque à four ou une toile . Bien espacer les baguettes car elles vont à nouveau doubler de volume ! Laisser pousser à peu près 1h dans un four éteint mais généralement au bout de 30/45 minutes (en ce moment il fait chaud) elles auront déjà pris du volume .

Préchauffer votre four à 240 ° avec un peu d’eau bouillante dans le lèche frite que vous placerez dans la position la plus basse du four ou directement sur la sole . Avant d’ enfourner remettre un peu d’eau bouillante dans le lèche frite pour avoir un maximum de buée/humidité puis cuire à peu près 20/25 minutes selon votre four . Vous pouvez également faire des incisions sur le dessus en travers et fariner légèrement vos baguettes . A 5 minutes de la fin de la cuisson vous pouvez retourner les baguettes pour qu’elles cuisent bien sur le dessous !

Sortir vos baguettes du four directement après la cuisson et les déposer sur une grille !

 

Bon p’tit déjeuner gourmand 😉

 

 

Si vous voulez suivre mes aventures sucrées, salées, chocolatées, caramélisées etc la Newsletter est de sortie ! N’hésitez pas non plus à laisser votre p’tit mot gourmand c’est précieux 😉

 

 

INGRÉDIENTS (pour 6 gros hérissons)

200 g de chocolat au riz soufflé (rice crispies)

24 marshmallows (ou guimauves/chamallows)

12 caramels mous au beurre salé

 

 

 

 

 

Préparation 30 mn

Repos environ 1h au réfrigérateur

 

Après les oursons en chocolat ,  je me suis encore replongée dans mes souvenirs gourmands d’enfance ! J’étais une adoratrice de ce petit hérisson tout chocolaté avec son cœur au caramel et guimauve hummmm qu’est ce que j’aurais pu faire pour ne pas succomber ? hein dites-le-moi lol Je vous propose une recette rapide/facile à ma façon et qui j’avoue est à tomber ou renversante lol Ces p’tites bêtes sans défense se mangent sans faim ou surtout sans fin

 

Faire fondre le chocolat au micro-ondes (3 x 30 sec.) sans ajouter d’eau , beurre , crème etc Votre chocolat sera plus brillant , figera plus vite et ne fondra pas dans les mains !

Bien mélanger le chocolat au riz soufflé puis badigeonner au pinceau le fond et les rebords de chaque empreinte de votre moule . Réserver au réfrigérateur à peu près 20/30 minutes jusqu’à ce que le chocolat fige !

Après ce laps de temps , mettre les marshmallows dans un bol avec 2 cuillères à soupe d’eau froide et les passer au micro-ondes . Les marshmallows vont doubler de volume , vous les sortirez à ce moment là pour bien les mélanger et obtenir une crème . Attention de bien préparer la crème de marshmallows au dernier moment car elle colle et fige très vite !!! N’hésitez surtout pas à rajouter justement de l’eau pour avoir un mélange plus liquide et bien lisse !!!

Sortir le moule du réfrigérateur et remplir les empreintes de crème de marshmallows à peu près à mi-hauteur . Pensez à laisser de la place pour le caramel et la dernière couche de chocolat ! Remettre au frais à peu près 10 minutes (voir moins) étant donné que la crème fige très rapidement .

Préparer votre caramel en faisant fondre vos bonbons dans un bol au micro-ondes ou au bain-marie . La consistance doit être bien lisse et un peu liquide ! J’ai rajouté un peu d’eau froide mais vous pouvez aussi mélanger les caramels mous avec de la crème liquide/fraiche . Sortir le moule du réfrigérateur pour remplir vos empreintes de caramel sur toute la surface de marshmallows puis réserver 5 minutes au frais .

Pour finir , remplir à nouveau les empreintes avec le reste de chocolat et replacer au réfrigérateur . Si le chocolat a durci entre les temps de repos , le remettre quelques secondes au micro-ondes pour le lisser !

J’ai utilisé un moule demi-sphère de diamètre 7 mais vous pouvez les faire plus petits et dans un moule différent mais qui doit être quand même suffisamment haut pour les différentes couches .

 

Vous pouvez les déguster le jour même ou prendre votre mal en patience car le lendemain ils sont encore bien meilleurs 😉

 

 

Si vous voulez suivre mes aventures sucrées, salées, chocolatées, caramélisées etc la Newsletter est de sortie ! N’hésitez pas non plus à laisser votre p’tit mot gourmand c’est précieux 😉

 

 

INGRÉDIENTS (pour 2 personnes)

2 cuisses ou blancs de poulet

1 citron

1 yaourt nature

1 cs d’épices tandoori

1 cs d’huile d’olive

 

 

 

Cuisson au four 45 mn

Cuisson à la poêle 15 mn

Repos minimum 2h

 

La cuisine indienne est une de mes passions gourmandes alors je vous propose une recette très simple , rapide et légère que je vous avais promise pour accompagner les naans nature ou à la vache qui rit . J’ai essayé deux versions pour que vous puissiez la réaliser selon les morceaux de poulet que vous avez ! Les deux de toute façon sont succulentes … vous sentez déjà les saveurs !?

Pour la version des naans sans gluten c’est par ici (cliquer accéder pour la recette)

 

Préparer la marinade en mélangeant dans un grand bol le yaourt , le jus de citron  , l’huile d’olive et enfin les épices tandoori .

Pour la version blancs de poulet :

Découper en morceaux le poulet et les ajouter à la marinade . Bien mélanger les morceaux de viande pour qu’ils soient complètement « noyés » dans la marinade puis réserver au réfrigérateur pour minimum 2h . L’idéal étant le matin pour le diner du soir ! Après le temps de repos , commencer par saisir les morceaux de poulet dans une poêle à feu doux . Ajouter ensuite le reste de la marinade et laisser mijoter jusqu’à ce que la viande soit cuite !

Pour la version cuisses de poulet :

Enlever la peau du poulet et faire des entailles assez profondes puis déposer les cuisses dans un plat adapté au four . Badigeonner généreusement la viande avec la marinade , couvrir puis réserver au frais . Il restera de la marinade que vous garderez également au réfrigérateur à couvert , elle vous servira comme sauce après la cuisson des cuisses de poulet ! Après le temps de repos , préchauffer votre four à 180° puis enfourner pour environ 45 minutes selon votre four . Verser le reste de la marinade dans une poêle 5 minutes avant la fin de la cuisson du poulet puis napper de sauce les cuisses à la sortir du four .

 

A déguster avec du riz basmati ou tout simplement avec un bon naan au fromage que vous tremperez dans la marinade … miam

 

 

Si vous voulez suivre mes aventures sucrées, salées, chocolatées, caramélisées etc la Newsletter est de sortie ! N’hésitez pas non plus à laisser votre p’tit mot gourmand c’est précieux 😉

 

 

INGRÉDIENTS (pour environ 1 kg 200 de pâte)

500 g de farine + 100 g de sucre de canne

120 g de beurre ramolli

2 œufs entiers + 1 pour la dorure

1 sachet de levure briochin + 15 cl de lait tiède

2 cs bombées de crème fraiche (environ 100 g)

1 cs de rhum Négrita + 1 sachet de sucre vanillé

 

 

Préchauffage 180°

Cuisson 25/30 mn

Repos 2h + 1h

 

Alors là je dois dire que c’est une vraie bombe de chez tuerie lol Pourtant des recettes de brioches ce n’est pas ce qui manque ici mais celle-ci est vraiment très différente et tellement mmmiiiaaammmmm c’est tout ce que je peux vous dire pour le moment hihi Je vous laisse découvrir et essayer par vous-même vous m’en direz des nouvelles … ok !?

 

Dans un bol faire tiédir le lait puis verser la levure . Laisser prendre 10 minutes environ pour que la levure remonte à la surface et « mousse » !

Dans un récipient assez haut , verser la farine , les œufs entiers , la crème fraiche puis la levure préparée . Mélanger à la main ou à l’aide d’un batteur/robot muni de crochet à pétrir jusqu’à l’obtention d’une pâte assez « dure » .

Verser le sucre en une seule fois sur la pâte et continuer à pétrir pour qu’il soit bien incorporé . Ajouter ensuite le beurre en morceaux ramolli puis pétrir à nouveau , il doit être complétement amalgamé à la pâte . La boule de pâte est à ce moment là un peu collante et se détache des parois de votre récipient !

Ajouter pour finir une cuillère à soupe de rhum et  un sachet de sucre vanillé et mélanger un peu pour que les arômes soient complétement imbibés dans la pâte .

Couvrir et laisser la pâte à température ambiante dans une pièce chauffée ou dans un four à micro-ondes éteint pendant 2 heures environ . Elle doit doubler de volume !

Après la pousse , dégazer la pâte en appuyant dessus avec la main ou une corne pour qu’elle retombe et la mettre sur un plan de travail fariné . Aplatir le pâton avec la paume de la main et tapoter pour chasser l’air (vous allez voir des petites bulles) . Diviser le pâton en deux puis lui donner une forme ovale (comme la gâche traditionnelle) . Vous pouvez aussi faire une seule et grosse gâche !

Déposer les gâches dans un plat adapté au four préalablement garni de papier sulfurisé . Attention de bien choisir votre/vos moules car la gâche double voir triple de volume en 2ème pousse !!! Mettre les gâches au repos dans un four éteint pendant à peu près 1 heure .

Après ce laps de temps , sortir votre plat et préchauffer votre four à 180° . Pendant ce temps dorer à l’aide d’un pinceau les gâches à l’œuf entier accompagné d’une cuillère à café d’eau et de sucre puis inciser sur toute longueur (comme la tradition si vous le souhaitez) .

Enfourner pendant 25/30 minutes selon votre four . La gâche doit être bien dorée sur le dessus et pour l’intérieur planter une lame de couteau pour vérifier la cuisson !

 

Bonne dégustation vendéenne

 

 

Si vous voulez suivre mes aventures sucrées, salées, chocolatées, caramélisées etc la Newsletter est de sortie ! N’hésitez pas non plus à laisser votre p’tit mot gourmand c’est précieux 😉

 

 

INGRÉDIENTS (pour 4 naans de 100 g environ)

200 g de farine

1 yaourt nature

1 cc de sel

1 cc de levure de boulangerie en sachet

1 cs d’huile

5 cl d’eau tiède

4 portions de vache qui rit

 

 

Cuisson 4/5 mn à la poêle

Repos 2h

 

La cuisine indienne j’adhère et j’adore ! et les naans aïe aïe aïe un de mes péchés surtout ceux au fromage fondu bon j’arrête je fonds totalement c’est le cas de le dire lol Bon revenons à la recette qui est vraiment facile au lieu de baver sur l’écran rien que d’en parler hihi Je n’ai pas trouvé le même goût que dans les restaurants car ils utilisent certainement un four « tandoor » pour la cuisson et du beurre indien qui s’appelle « ghee » mais c’est quand même à tomber !!!

Pour la version des naans sans gluten c’est par ici (cliquer accéder pour la recette)

 

Dans un récipient , verser la farine , le sel , l’huile , la levure et enfin  le yaourt . Mélanger tous les ingrédients puis verser l’eau tiède pour obtenir une pâte homogène un peu collante . Verser quelques gouttes d’huile sur la pâte puis former une boule avec vos mains .

Couvrir votre récipient et laisser au repos dans une pièce chauffée ou idéalement au four micro-ondes éteint ! La boule de pâte doit doubler de volume après 2 h environ .

Après la pousse , déposer votre boule de pâte sur une planche ou plan de de travail bien fariné (et vos mains aussi sinon ça colle ! ) puis découper en 4 parts égales (environ 100 g ) .

Aplatir les 4 morceaux avec vos mains farinées puis former en cercle au rouleau c’est plus facile . Pour les deux autres au fromage faire une forme plutôt ovale puis écraser 2 portions de vache qui rit par naans sur une moitié puis replier en deux en soudant les bords . J’ai essayé plusieurs techniques pour le fromage et j’ai fini par adopter le pliage en deux (comme un chausson) tout simplement pour une question pratique et rapide ! Sinon je me retrouvais avec du fromage qui s’échappait de partout … et pas question d’en perdre une miette

Pareil pour la cuisson , après plusieurs essais au four à des températures différentes , sur une plaque , toile ou pierre à pizza j’ai nettement préféré celle à la poêle ! Ce n’est pas forcément très traditionnelle mais rien ne pourra égaler le four tandoor donc j’ai fait avec les moyens du bord ! C’est d’une part plus rapide et d’autre part les naans sont beaucoup plus moelleux et la vache rit est moins absorbée donc le goût plus présent !

Il suffit de cuire les naans dans une poêle très chaude pour qu’ils soient bien saisis et les retourner dès qu’ils commencent à brunir . C’est à peu près 2 minutes par face tout dépend de la plaque que vous avez (gaz , électrique , céramique …) je cuis à l’induction donc ça chauffe très vite !

 

Je vous propose une recette indienne de poulet Tandoori pour accompagner les naans hummmmm ou un dhal de lentilles corail lait de coco et épices indiennes . En attendant je vous laisse succomber à ces p’tites merveilles !

 

 

Si vous voulez suivre mes aventures sucrées, salées, chocolatées, caramélisées etc la Newsletter est de sortie ! N’hésitez pas non plus à laisser votre p’tit mot gourmand c’est précieux 😉

 

 

INGRÉDIENTS (pour un pain de mie d’environ 800 g)

350 g de farine T45

20 g de sucre de canne

20 g de levure de boulangerie fraiche

30 cl de lait

50 g de beurre ramolli

80 g de chocolat noir pâtissier

 

 

Préchauffage 180°

Cuisson 20/25 mn

Repos 1h + 1h

 

Je reviens dans ma période  » boulange  » car j’aime toujours autant avoir les mains dans la farine et surtout pétrir ! Ce pain de mie maison est très moelleux et en plus bien chocolaté . Rien à voir avec l’industriel et d’ailleurs ne cherchez même pas à avoir le même goût … c’est impossible ! J’ai pioché la recette chez Christophe Felder toujours dans le livre rose (leçon n° 179) et adapté à ma sauce gourmande comme d’ habitude

 

Verser la farine et le sucre puis la levure en morceaux dans un grand saladier . Ajouter le lait tiède et pétrir tous les ingrédients (à l’aide d’un batteur , robot ou corne) afin d’obtenir une pâte homogène un peu collante .

Ajouter le beurre ramolli coupé en morceaux et pétrir à nouveau pour qu’il soit bien incorporé à la pâte !

Coupé le chocolat en gros éclats et l’intégrer à la pâte obtenue (pour un pain de mie nature passer cette étape) . Vous pouvez aussi utiliser des pépites de chocolat .

Faire une boule avec la pâte et laisser au repos en couvrant votre saladier pendant 1h dans une pièce chauffée ou au four micro-ondes éteint . La pâte doit à peu près doubler de volume !

Après le temps de pousse , chasser l’air de la pâte en la pétrissant très rapidement dans le saladier puis la mettre sur un plan de travail légèrement fariné . Tapoter la pâte et l’aplatir pour en faire un rectangle puis la replier sur elle même pour former un gros  » boudin  » . 

Chemiser avec du papier sulfurisé un plat à cake (minimum 30 cm) assez haut car la pâte va au moins doubler de volume pour la 2ème pousse ! Placer le  » boudin  » obtenu dans votre moule et bien le compresser au fond . Laisser le pain de mie au repos pendant 1h !

Préchauffer votre four à 180° un peu avant la fin de la pousse puis enfourner à chaud pendant 20/25 minutes selon votre four . Le pain de mie doit être coloré sur le dessus et lorsque vous pointez une lame elle doit sortir sèche !

Dès la sortie du four enlever le pain de mie de votre moule et le placer sur une grille pour qu’il sèche !

 

 

Si vous voulez suivre mes aventures sucrées, salées, chocolatées, caramélisées etc la Newsletter est de sortie ! N’hésitez pas non plus à laisser votre p’tit mot gourmand c’est précieux 😉

 

 

INGRÉDIENTS (pour 2 personnes)

2 cuisses de poulet + 10 cl de sauce tomate

10 pommes de terre + 1 courgette + 6 carottes

100 g de raisins secs jaunes

150 g de  semoule  + 20 cl d’eau

1 cc harissa + 1 cc de cannelle + 1 cc de ras el hanout 

 

 

 

Préparation 20 mn

Cuisson environ 1h30

 

La cuisine orientale et moi c’est de l’Amour Une vraie histoire culinaire qui a débuté après mes séjours au Maroc où j’ai pu découvrir et apprécier de nombreux mets bien épicés comme j’aime huuuummmmm Rien que les odeurs des étals et les couleurs … un vrai délice des yeux ! Bon revenons à nos moutons et apprécions cette recette traditionnelle de couscous à ma façon et toujours aussi simple à réaliser sans couscoussier

 

Éplucher tous les légumes , les laver puis réserver . Enlever la peau des cuisses de poulet et les passer sous l’eau .

Découper uniquement les courgettes en grosses rondelles épaisses . Laisser les carottes (si elles sont grosses les couper en 2) et les pommes de terre entières !

Verser tous les légumes préparés ainsi que le raisin jaune dans le tajine puis mettre les cuisses de poulet sur le dessus .

Mouiller avec 10 cl environ de sauce tomate et 2/3 petits verres d’eau selon la hauteur de votre tajine . Il faut que les légumes soient complètement immergés !

Assaisonner ensuite avec 1 cuillère à café d’harissa , de cannelle et d’épices ras el hanout puis couvrir .

En milieu de cuisson retourner le poulet pour qu’il soit bien cuit de chaque côté et imprégné d’épices !

Pour la semoule :

Préparez-la au dernier moment car c’est très rapide ! Verser 150 g de graines de couscous dans un plat creux (ou un petit tajine) et mouiller avec 20 cl d’eau puis laisser gonfler pendant à peu près 5 minutes . Une fois que la semoule a absorbé tout le liquide mélanger avec les mains pour détacher les grains puis ajouter une petite noisette de beurre . J’ai rajouté aussi quelques raisins jaunes à la semoule que j’ai au préalable fait macérer avec le bouillon du couscous…un régal 🙂 

Pour la semoule sans gluten il faut prendre du couscous de riz … c’est le même principe pour la préparation que la semoule de blé ! Par contre je vous conseille de baisser la dose à 100 g car c’est beaucoup plus consistant sauf si vous avez des ogres à la maison lol

 

Bon voyage épicé

 

 

Si vous voulez suivre mes aventures sucrées, salées, chocolatées, caramélisées … la Newsletter est de sortie ! N’hésitez pas non plus à laisser votre p’tit mot gourmand 😉

 

 

INGRÉDIENTS (pour 2 baguettes d’environ 250 g)

250 g de farine T45

15 cl de lait tiède

1 sachet de levure briochin (ou 20 g de levure fraiche)

30 g de sucre pur canne

60 g de beurre en morceaux ramolli

 1 œuf entier battu pour la dorure

 

 

 

 

Préchauffage 180°

Cuisson 20 mn

Repos 2h + 30 mn

 

Enfin je redécouvre la viennoise bien moelleuse ! J’avais perdu tout espoir d’en re-manger un jour lol toutes celles que j’ai pu goûter dans les boulangeries étaient vraiment beurk … oui oui j’ose le dire … pas une pour relever l’autre ! Elles sont toujours très sèches Bon j’avoue qu’effectivement la baguette viennoise ne se garde pas des lustres mais quand même ! Cette recette est savoureuse à souhait et approuvée par mon palais gourmand plusieurs fois (sait-on jamais si c’était la chance du débutant) mdr

 

Préparer tout d’abord la levure dans un bol avec le lait tiède et une cuillère à café de sucre pour l’alimenter . Laisser au repos 10 min. jusqu’à ce que la levure remonte à la levure et « mousse » !

Dans un grand saladier , verser la farine et le sucre puis la levure préparée . Pétrir les ingrédients (à l’aide d’un batteur , robot ou corne) afin d’obtenir une pâte bien homogène qui se détache des parois . Ajouter le beurre en morceaux ramolli et pétrir à nouveau pour qu’il soit bien incorporé à la pâte !

Faire une boule avec la pâte et laisser au repos (à couvert) pendant 2h dans une pièce chaude ou au four micro-ondes éteint . La pâte doit doubler de volume !

Après la pousse « dégazer » la pâte en la pétrissant très rapidement (ça permet de chasser l’air) et la déposer sur un plan de travail légèrement fariné .

Couper la pâte en 2 parts égales et les aplatir au rouleau afin d’obtenir une forme rectangulaire . Si vous mettez du chocolat le répartir à cette étape sur toute la longueur de votre rectangle puis commencer à plier la pâte sur elle-même pour former une baguette . La pliure doit être en dessous !

Mettre vos 2 baguettes formées sur une plaque à four , une toile ou du papier sulfurisé et enfourner à four éteint pour la 2ème pousse pendant 30 min. à peu près .

Après ce temps de pause , enlever vos baguettes du four et préchauffer celui-ci à 180 ° . Préparer la dorure et badigeonner les baguettes au pinceau avant d’enfourner . Inciser au couteau (en biais) sur le dessus en plusieurs entailles !

J’ai essayé 2 cuissons dont une qui consiste à préchauffer et cuire à 230 ° mais je les ai trouvées un peu moins moelleuses avec une mie plus serrée  !

 

Bon goûter ou petit déjeuner 😉

 

 

Si vous voulez suivre mes aventures sucrées, salées, chocolatées, caramélisées … la Newsletter est de sortie ! N’hésitez pas non plus à laisser votre p’tit mot gourmand 😉

 

 

INGRÉDIENTS (pour 12 oursons)

100 g de chocolat au lait

50 g de chocolat noir pâtissier

12 marshmallows

 

 

 

 

 

Préparation 30 mn

Repos environ 1 h au réfrigérateur

 

Un retour en enfance avec cette recette toute simple de nounours en guimauve enrobé de chocolat ! Vous savez ce p’tit personnage qui nous a bercé et même régalé quand nous étions petit(e)s (euh voir même grand(e)s !) … vous voyez ? Celles et ceux qui n’ont jamais gouté se dénoncent tout de suite lol J’ai utilisé des marshmallows parce que malgré ma persévérance à ne pas rater mes guimauves « maison » ,  je n’ai toujours pas trouvé la formule magique de réussite avec de l’agar-agar mais je ne m’avoue pas vaincue pour autant ! Je l’aurai un jour … je l’aurai mdr

 

Faire fondre les 2 chocolats au micro-ondes (3 x 30 sec.) dans un bol ou au bain marie sans ajouter d’eau , beurre , crème etc ce qui permet d’avoir un chocolat bien brillant et qui fige beaucoup plus rapidement !

Mélanger à la spatule le chocolat pour qu’il soit bien lisse puis badigeonner au pinceau le fond et les rebords de chaque empreinte de votre moule . Réserver au réfrigérateur le temps que le chocolat fige . Afin que le reste de chocolat ne durcisse pas entre les couches vous pouvez mettre votre bol dans une casserole d’eau chaude et mélanger de temps en temps !

Pendant ce temps , mettre les marshmallows dans un bol avec 1 cuillère à café d’eau et les passer 30 sec. au micro-ondes puis mélanger . Faites attention de bien la préparer au dernier moment car la crème de marshmallows colle très vite !!!

Sortir le moule du frais une fois que le chocolat a bien durci et remplir les empreintes de crème de marshmallows . Vous pouvez utiliser une poche à douille ou le faire tout simplement à la petite cuillère !

Remplir à nouveau de chocolat chaque ourson pour bien enrober la crème de marshmallows et replacer au réfrigérateur .

Vous pouvez les converser dans une boite hermétique au frais pendant 3/4 jours mais je doute qu’ils restent si longtemps

 

 

Si vous voulez suivre mes aventures sucrées, salées, chocolatées, caramélisées … la Newsletter est de sortie ! N’hésitez pas non plus à laisser votre p’tit mot gourmand 😉