Archive pour la catégorie ‘Chocolat quand tu nous tiens !’

 

INGRÉDIENTS (pour 2 moelleux)

100 g de chocolat noir (type Valrhona)

40 g de beurre

2 œufs entiers

30 g sucre de canne complet

30 g de poudre d’amandes

 

 

 

 

 

 

Préparation 10 mn

Cuisson 10/12 mn à 200 °

 

Je vous propose aujourd’hui la version du moelleux avec un cœur bien coulant (voir dégoulinant ) sans gluten . Une recette à nouveau très simple mais qui rend addict même les non chocomaniaques  

Pour la version du Moelleux coeur coulant chocolat noir corsé avec gluten c’est par ici (cliquer pour accéder à la recette)

 

Commencer par faire fondre le beurre avec le chocolat , mélanger l’ensemble puis laisser un peu refroidir .

En attendant , fouetter les œufs et le sucre dans un grand bol jusqu’à ce que le mélange soit mousseux .

Ajouter ensuite le chocolat/beurre fondu refroidi et mélanger jusqu’à ce que ce soit bien homogène puis incorporer la poudre d’amandes et mélanger à nouveau le tout .

Verser la pâte dans deux cocottes ou ramequins de votre choix (les miennes font 10 cm) en ne les remplissant pas jusqu’au bord étant donné que le moelleux va gonfler !

Enfourner à four froid à 200° pendant 10/12 mn selon votre four .  Vérifier bien la cuisson en pointant une lame sur les bords du moelleux (elle ressortira sèche si il est cuit) . Le moelleux continue sa cuisson à la sortie du four donc ne le faites pas trop cuire sinon le cœur sera moins coulant !

 

 

Si vous voulez suivre mes aventures sucrées, salées, chocolatées, caramélisées, sans gluten etc la Newsletter est de sortie ! N’hésitez pas non plus à laisser votre p’tit mot gourmand c’est précieux 😉

 

 

INGRÉDIENTS (pour une vingtaine de cookies)

200 g de farine de riz complet

125 g de beurre ramolli

125 g de sucre de canne complet

1 œuf entier

150 g de chocolat noir coupé en morceaux

 

 

 

 

 

 

 

Préparation 15 mn

Cuisson environ 12 mn à 160°

 

Une recette de cookies à croquer tellement ils sont craquants sur le dessus et bien moelleux à l’intérieur Moi qui ne suis pas une fan je dois vous avouer que ceux là je les ai adoptés et adorés illico ! Ils sont bien sur en plus bien chocolatés de l’intérieur 

 

Tout d’abord n’oubliez surtout pas de sortir votre beurre du frais car sinon ça va être costaud à mélanger !

Pendant que le beurre se ramollit découper votre chocolat en morceaux . Pas trop petits pour que ce soit encore plus gourmand … enfin c’est surtout pour ne pas que le chocolat fonde trop à la cuisson

Dans un grand bol , fouetter le sucre et le beurre afin d’obtenir un mélange bien homogène et lisse .

Ajouter ensuite l’œuf entier et le chocolat puis mélanger . Verser la farine de riz complet au fur et à mesure en mélangeant à nouveau à chaque fois pour bien l’incorporer !

Façonner les cookies en les roulant dans votre paume de la main (40 g environ) . Préparer deux plaques ou grilles , que vous aurez préalablement garnies d’une toile exopat ou de papier sulfurisé , puis les déposer au fur et à mesure (10 par plaques/grilles) . Ne les faites pas aplatis car les cookies s’étalent beaucoup à la cuisson , bien les espacer (en quinconce c’est idéal) et si vous utilisez du papier sulfurisé vous enfournerez sur une plaque (lèche frite) pas sur une grille !!!! Le papier est trop souple donc les cookies risquent d’en prendre la forme .

Enfourner vos cookies à 160 ° (sans préchauffage) pour environ 12 minutes selon votre four . Ils doivent être encore bien moelleux sur le dessus et cuit en-dessous et sur les bords (légèrement dorés) . Les cookies finissent leur cuisson quand ils sèchent donc attention à ne pas trop les cuire !

 

Maintenant que vous avez la base de la pâte à cookies vous pouvez les garnir de ce que vous avez férocement envie 

 

 

Si vous voulez suivre mes aventures sucrées, salées, chocolatées, caramélisées, sans gluten etc la Newsletter est de sortie ! N’hésitez pas non plus à laisser votre p’tit mot gourmand c’est précieux 😉

 

 

INGRÉDIENTS (pour 1 pain d’environ 500 g)

250 g de farine

20 cl d’eau tiède

100 g de chocolat au lait en morceaux

15 g de cacao en poudre ( Valrhona )

10 g de levure sèche de boulanger (ou 20 g de levure fraiche)

1 cc de sel fin

 

 

Préparation 10 mn

Repos environ 1h30 + 1h 

Cuisson 45 mn à 230°

 

Nouvelle recette très très gourmande de pain blanc cacaoté et chocolaté comme il se doit 😆 Les addicts au chocolat vont succomber 😉 Comme pour le Pain Express , je me suis inspirée d’une recette d’Emmanuel Hadjiandreou ( Pains & Viennoiseries maison ) et bien évidemment c’est encore une belle surprise ! J’ai volontairement ajouté du chocolat au lait pour adoucir le goût prononcé du 100% cacao … ce choix n’a pas été pour me déplaire … et vous ? 😆

 

Dans un saladier à bord haut commencer par mélanger les ingrédients secs : farine , cacao et sel . Faire un puits au milieu , verser la levure , un petit peu d’eau tiède puis laisser prendre . Pendant ce temps , découper le chocolat au lait en pépites/morceaux puis réserver .

Quand la levure est prête ajouter le reste de l’eau tiède puis le chocolat découpé . Pétrir le tout jusqu’à ce que vous obteniez une pâte bien homogène et qui se détache du saladier . Former une boule , couvrir et laisser en pousse environ 1h30/2h (selon la température de votre pièce le temps diffère) . La pâte doit doubler de volume !

Après ce laps de temps , dégazer la pâte afin qu’elle reprenne sa forme initiale à l’aide de votre corne ou avec le poing . Fariner ensuite votre plan de travail puis déposer la pâte obtenue . Reformer une boule en farinant au fur et à mesure pour ne pas qu’elle colle puis la remettre en pousse dans le moule où vous cuirez la pain . Choisissez-le  assez haut car le pain va non seulement doubler en 2ème pousse mais aussi à la cuisson ! Vous verrez sur les vignettes ci-dessous (cliquez pour agrandir) que j’ai mis mon pâton dans un banneton ce qui lui a donné un beau motif sur le dessus mais ce n’est pas obligatoire 😉

Lorsque la pâte a doublé de volume enfourner votre pain à 230° et laisser cuire environ 45 minutes selon votre four . Le pain est cuit lorsqu’il sonne creux quand vous tapotez le dessous ! Laisser le pain refroidir sur une grille à la sortie du four .

 

A savourer au petit déjeuner sans modération 😉

 

 

Si vous voulez suivre mes aventures sucrées, salées, chocolatées, caramélisées, sans gluten etc la Newsletter est de sortie ! N’hésitez pas non plus à laisser votre p’tit mot gourmand c’est précieux 😉

 

 

INGRÉDIENTS (pour 1 pain d’environ 450 g)

250 g de farine

20 cl de lait froid

60 g de chocolat noir en morceaux

1 cc de bicarbonate de soude

1 cc de sel fin

 

 

 

 

Préparation 10 mn

Préchauffage à 200°

Cuisson 30 mn

 

Aujourd’hui j’espère vous surprendre avec ce pain ultra facile et surtout ultra rapide . Je pétris tous les 2 jours depuis quelques années et là je dois dire que j’ai été ultra bluffée ! Le principe est de très peu travailler la pâte et de cuire le pain rapidement . Je me suis inspirée d’une recette trouvée dans mon nouveau superbe livre d’ Emmanuel Hadjiandreou qui donne ultra envie !!!!! Bon vous aurez compris que dans cette recette il n’y a que du « ultra » donc avant que vous en fassiez une overdose (de mon ultra blabla) je vous laisse dans votre pétrin mdr

 

Commencer par couper le chocolat en pépites puis réserver . Ne les faites pas trop petites pour éviter que le chocolat fonde totalement à la cuisson !

Dans un saladier , verser la farine , le sel , le bicarbonate de soude et le chocolat puis mélanger au fouet . Faire un puits , ajouter le lait froid puis mélanger à nouveau à la cuillère en bois sans trop insister . La pâte doit être quand même bien homogène , vous ne devez plus « voir » de farine !

Fariner votre plan de travail ou planche en bois et transvaser la pâte obtenue . Saupoudrer généreusement de farine la pâte à pain et la rouler sur elle-même afin d’obtenir une boule .

Chemiser avec du papier sulfurisé ou fariner un moule adapté à la cuisson au four et y déposer la pâte à pain . Avant de le cuire inciser le pain profondément avec un couteau à lame lisse (en croix) .

Enfourner le pain à four chaud (200°) et le laisser cuire environ 30 minutes selon votre four . Pour vérifier la cuisson retourner le pain et tapoter le fond , il doit sonner creux ! Après la cuisson le laisser refroidir sur une grille .

Le pain se conserve sous un torchon ou dans un sac spécial pain pendant au moins 3 jours sans durcir .

 

Régalez-vous avec une bonne tranche au petit déjeuner ou au goûter

 

 

Si vous voulez suivre mes aventures sucrées, salées, chocolatées, caramélisées etc la Newsletter est de sortie ! N’hésitez pas non plus à laisser votre p’tit mot gourmand c’est précieux 😉

 

 

INGRÉDIENTS (pour 6 personnes)

6 feuilles de pâte filo

150 g de chocolat noir + 50 g de chocolat au lait

150 g de noisettes

60 g de poudre de noisettes (3 x 20 g)

60 g de beurre fondu

 

 

 

Préchauffage 180 °

Cuisson 20 mn

 

Je vous ai promis un strudel pas comme les autres après le traditionnel Apfelstrudel aux pommes donc le voici bien gourmand de chocolat et noisettes 😉 J’ai trouvé l’idée dans mon super livre Gâteaux et pâtisserie et m’en suis inspirée pour cette recette . C’est un régal , un délice et je dirais même encore plus fort une tuerie 😆 Je vous laisse déguster des yeux en attendant de mettre votre tablier et sauter sur votre tablette de chocolat !!!

 

Commencer par préparer la garniture en cassant le chocolat en morceaux au couteau .

Pour les noisettes : les mettre sur une plaque ou feuille de cuisson pour les torréfier à 180 ° au four préchauffé pendant 10 minutes . Attendre qu’elles refroidissent légèrement pour enlever la peau en les frottant entre vos mains puis les piler afin d’obtenir des morceaux pas trop petits !

Etaler et superposer 2 feuilles de pâte filo sur une plaque ou sur une toile/feuille de cuisson (exopat) .

Badigeonner les feuilles de beurre fondu à l’aide d’un pinceau et saupoudrer avec 20 g de poudre de noisettes sur toute la surface . Couvrir avec 2 autres feuilles de pâte filo puis répéter les étapes (beurre + poudre de noisettes) et finir avec les 2 dernières feuilles comme précédemment  !

Répartir le chocolat coupé en morceaux ainsi que les noisettes pilées sur un des côtés en laissant une marge pour facilité la fermeture . Rouler le strudel afin d’obtenir un gros boudin puis replier les extrémités comme un paquet cadeau . Le badigeonner avec le reste de beurre fondu en insistant sur les extrémités pour qu’il ne s’ouvre pas à la cuisson !

Enfourner dans le four préchauffé à 180 ° pour environ 20/25 minutes . Il doit être doré sur le dessus !

 

A déguster tiède c’est encore plus hummmm avec le chocolat bien fondu 😉

 

 

Si vous voulez suivre mes aventures sucrées, salées, chocolatées, caramélisées etc la Newsletter est de sortie ! N’hésitez pas non plus à laisser votre p’tit mot gourmand c’est précieux 😉

 

 

INGRÉDIENTS (pour 10 viennoiseries)

250 g de farine T45

25 g de sucre de canne ou blanc

15 cl de lait tiède

1 sachet de levure de boulangerie ou 20 g fraiche

125 g de beurre très froid pour le tourage

1 œuf entier + 1 cc d’eau et de sucre pour la dorure

 

 

 

Préchauffage 180°

Cuisson 15 mn

Repos 2h + 1h

 

Depuis le temps que je voulais faire moi-même de vraies viennoiseries sans acheter la pâte et bien c’est chose faite … la preuve est là devant vous puisque vous lisez la recette lol Je l’ai faite 4 fois pour être sure de la recette et être la plus précise possible , vous aurez également les étapes en images (tutoriel) pour que ce soit plus facile à réaliser ! Surtout que la première fois a été catastrophique au niveau du beurre qui dégoulinait de partout … j’ai failli abandonner mais je me suis dit qu’elle ne m’aurait pas cette fichue pâte feuilletée hihi Finalement ça en valait vraiment la peine , les croissants et pains au chocolat (oui j’ai fait doublement ma gourmande) tout chauds étaient trop bons et l’odeur quand ils cuisent ouh la la c’est du lourd  Bon bref j’arrête mes bêtises et vous laisse à vos fourneaux car il y a du boulot lol

 

Dans un saladier , mettre la farine , le sucre et faire un puits au milieu pour la levure . Ajouter un peu de lait tiède sur la levure , laisser agir puis verser le reste .

Pétrir avec un batteur muni de crochet pétrin ou un robot afin d’obtenir une pâte bien homogène , élastique et qui se détache des bords de votre récipient .

Prendre la boule de pâte obtenue et la déposer sur un plan de travail où vous aurez placé un film alimentaire assez large . Aplatir la pâte avec vos mains pour lui donner une forme rectangulaire et l’envelopper dans le film alimentaire . Placez la pâte à croissants et à pains au chocolat au réfrigérateur pendant 2 h !

 

Pendant le temps de pause préparer le beurre en « plaque » rectangulaire . Découper des morceaux de beurre (par 6) assez fins et les aligner cote à cote sur du film alimentaire puis les envelopper . Étaler le beurre à l’aide d’un rouleau à pâtisserie pour obtenir une « plaque » de forme rectangulaire qui fera la moitié de votre pâte feuilletée puis la réfrigérer .

 

1/ Au bout de ce laps de temps , sortir la pâte du frais et la déballer du film alimentaire (à mettre de côté) pour la placer sur votre plan de travail ou planche fariné(e) .

cliquez sur les photos pour les agrandir

 

 

 

 

 

 

 

2/ Etaler la pâte en un rectangle long (moitié moins en largeur) et déposer le beurre sur la droite en laissant une marge sur les bords pour souder

 

 

 

 

 

 

 

3/ Rabattre le côté gauche de la pâte pour recouvrir le beurre puis souder les bords avec un rouleau à pâtisserie ou les doigts

 

 

 

 

 

 

 

4/ Etaler la pâte au rouleau dans la longueur pour répartir le beurre (toujours moitié moins en largeur) sans appuyer car la pâte est assez fragile . N’hésitez pas à rajouter de la farine au fur et à mesure si le rouleau colle , vous enlèverez l’excédent en balayant à la main !!!

 

 

 

 

 

 

 

 5/ Rabattre le haut de la pâte à la moitié du rectangle

 

 

 

 

 

 

 

6/ Rabattre le bas pour recouvrir celle du haut afin d’ obtenir un petit rectangle

 

 

 

 

 

 

 

7/ Tourner la pâte d’un quart de tour (dans le sens de l’aiguille d’une montre) de manière à avoir les plis devant vous pour à nouveau étaler la pâte en un rectangle plus long que large comme l’étape 4 . Vous répèterez les pliages (5/6/7) 3 fois c’est ce qu’on appelle le tourage ! Si toutefois le beurre ramolli remettre la pâte dans le film alimentaire et la placer au frais minimum 30 minutes .

 

 

 

 

 

 

 

Quand vous aurez fini le tourage , filmer la pâte et la remettre au réfrigérateur pour 30 min. /1 heure !

 

 

 

 

 

 

 

Après le repos , placer la pâte sur votre plan de travail fariné et l’étaler au rouleau en un grand rectangle pas trop fin que vous diviserez en 2

 

 

 

 

 

 

 

Découper des triangles dans la pâte pour faire les croissants

 

 

 

 

 

 

 

Rouler les croissants en commençant par le bas en finissant par la pointe qui sera en dessous puis les placer au fur et à mesure sur une plaque garnie de papier sulfurisé ou une toile . Pour les pains au chocolat couper des rectangles de la largeur des barres de chocolat puis le rouler sur lui-même (dernier pliage en dessous) . Laissez pousser les viennoiseries dans un four éteint pendant 1h30/2h , elles doivent doubler à peu près de volume !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après la pousse sortir les viennoiseries du four pour le préchauffer à 180 ° . Pendant ce temps préparer la dorure pour badigeonner les pains et croissants puis enfourner pour à peu près 15/20 minutes selon votre four !

 

 

 

 

 

 

 

Si vous voulez suivre mes aventures sucrées, salées, chocolatées, caramélisées etc la Newsletter est de sortie ! N’hésitez pas non plus à laisser votre p’tit mot gourmand c’est précieux 😉

 

 

INGRÉDIENTS (pour 6 gros hérissons)

200 g de chocolat au riz soufflé (rice crispies)

24 marshmallows (ou guimauves/chamallows)

12 caramels mous au beurre salé

 

 

 

 

 

Préparation 30 mn

Repos environ 1h au réfrigérateur

 

Après les oursons en chocolat ,  je me suis encore replongée dans mes souvenirs gourmands d’enfance ! J’étais une adoratrice de ce petit hérisson tout chocolaté avec son cœur au caramel et guimauve hummmm qu’est ce que j’aurais pu faire pour ne pas succomber ? hein dites-le-moi lol Je vous propose une recette rapide/facile à ma façon et qui j’avoue est à tomber ou renversante lol Ces p’tites bêtes sans défense se mangent sans faim ou surtout sans fin

 

Faire fondre le chocolat au micro-ondes (3 x 30 sec.) sans ajouter d’eau , beurre , crème etc Votre chocolat sera plus brillant , figera plus vite et ne fondra pas dans les mains !

Bien mélanger le chocolat au riz soufflé puis badigeonner au pinceau le fond et les rebords de chaque empreinte de votre moule . Réserver au réfrigérateur à peu près 20/30 minutes jusqu’à ce que le chocolat fige !

Après ce laps de temps , mettre les marshmallows dans un bol avec 2 cuillères à soupe d’eau froide et les passer au micro-ondes . Les marshmallows vont doubler de volume , vous les sortirez à ce moment là pour bien les mélanger et obtenir une crème . Attention de bien préparer la crème de marshmallows au dernier moment car elle colle et fige très vite !!! N’hésitez surtout pas à rajouter justement de l’eau pour avoir un mélange plus liquide et bien lisse !!!

Sortir le moule du réfrigérateur et remplir les empreintes de crème de marshmallows à peu près à mi-hauteur . Pensez à laisser de la place pour le caramel et la dernière couche de chocolat ! Remettre au frais à peu près 10 minutes (voir moins) étant donné que la crème fige très rapidement .

Préparer votre caramel en faisant fondre vos bonbons dans un bol au micro-ondes ou au bain-marie . La consistance doit être bien lisse et un peu liquide ! J’ai rajouté un peu d’eau froide mais vous pouvez aussi mélanger les caramels mous avec de la crème liquide/fraiche . Sortir le moule du réfrigérateur pour remplir vos empreintes de caramel sur toute la surface de marshmallows puis réserver 5 minutes au frais .

Pour finir , remplir à nouveau les empreintes avec le reste de chocolat et replacer au réfrigérateur . Si le chocolat a durci entre les temps de repos , le remettre quelques secondes au micro-ondes pour le lisser !

J’ai utilisé un moule demi-sphère de diamètre 7 mais vous pouvez les faire plus petits et dans un moule différent mais qui doit être quand même suffisamment haut pour les différentes couches .

 

Vous pouvez les déguster le jour même ou prendre votre mal en patience car le lendemain ils sont encore bien meilleurs 😉

 

 

Si vous voulez suivre mes aventures sucrées, salées, chocolatées, caramélisées etc la Newsletter est de sortie ! N’hésitez pas non plus à laisser votre p’tit mot gourmand c’est précieux 😉

 

 

INGRÉDIENTS (pour un pain de mie d’environ 800 g)

350 g de farine T45

20 g de sucre de canne

20 g de levure de boulangerie fraiche

30 cl de lait

50 g de beurre ramolli

80 g de chocolat noir pâtissier

 

 

Préchauffage 180°

Cuisson 20/25 mn

Repos 1h + 1h

 

Je reviens dans ma période  » boulange  » car j’aime toujours autant avoir les mains dans la farine et surtout pétrir ! Ce pain de mie maison est très moelleux et en plus bien chocolaté . Rien à voir avec l’industriel et d’ailleurs ne cherchez même pas à avoir le même goût … c’est impossible ! J’ai pioché la recette chez Christophe Felder toujours dans le livre rose (leçon n° 179) et adapté à ma sauce gourmande comme d’ habitude

 

Verser la farine et le sucre puis la levure en morceaux dans un grand saladier . Ajouter le lait tiède et pétrir tous les ingrédients (à l’aide d’un batteur , robot ou corne) afin d’obtenir une pâte homogène un peu collante .

Ajouter le beurre ramolli coupé en morceaux et pétrir à nouveau pour qu’il soit bien incorporé à la pâte !

Coupé le chocolat en gros éclats et l’intégrer à la pâte obtenue (pour un pain de mie nature passer cette étape) . Vous pouvez aussi utiliser des pépites de chocolat .

Faire une boule avec la pâte et laisser au repos en couvrant votre saladier pendant 1h dans une pièce chauffée ou au four micro-ondes éteint . La pâte doit à peu près doubler de volume !

Après le temps de pousse , chasser l’air de la pâte en la pétrissant très rapidement dans le saladier puis la mettre sur un plan de travail légèrement fariné . Tapoter la pâte et l’aplatir pour en faire un rectangle puis la replier sur elle même pour former un gros  » boudin  » . 

Chemiser avec du papier sulfurisé un plat à cake (minimum 30 cm) assez haut car la pâte va au moins doubler de volume pour la 2ème pousse ! Placer le  » boudin  » obtenu dans votre moule et bien le compresser au fond . Laisser le pain de mie au repos pendant 1h !

Préchauffer votre four à 180° un peu avant la fin de la pousse puis enfourner à chaud pendant 20/25 minutes selon votre four . Le pain de mie doit être coloré sur le dessus et lorsque vous pointez une lame elle doit sortir sèche !

Dès la sortie du four enlever le pain de mie de votre moule et le placer sur une grille pour qu’il sèche !

 

 

Si vous voulez suivre mes aventures sucrées, salées, chocolatées, caramélisées etc la Newsletter est de sortie ! N’hésitez pas non plus à laisser votre p’tit mot gourmand c’est précieux 😉

 

 

INGRÉDIENTS (pour 2 baguettes d’environ 250 g)

250 g de farine T45

15 cl de lait tiède

1 sachet de levure briochin (ou 20 g de levure fraiche)

30 g de sucre pur canne

60 g de beurre en morceaux ramolli

 1 œuf entier battu pour la dorure

 

 

 

 

Préchauffage 180°

Cuisson 20 mn

Repos 2h + 30 mn

 

Enfin je redécouvre la viennoise bien moelleuse ! J’avais perdu tout espoir d’en re-manger un jour lol toutes celles que j’ai pu goûter dans les boulangeries étaient vraiment beurk … oui oui j’ose le dire … pas une pour relever l’autre ! Elles sont toujours très sèches Bon j’avoue qu’effectivement la baguette viennoise ne se garde pas des lustres mais quand même ! Cette recette est savoureuse à souhait et approuvée par mon palais gourmand plusieurs fois (sait-on jamais si c’était la chance du débutant) mdr

 

Préparer tout d’abord la levure dans un bol avec le lait tiède et une cuillère à café de sucre pour l’alimenter . Laisser au repos 10 min. jusqu’à ce que la levure remonte à la levure et « mousse » !

Dans un grand saladier , verser la farine et le sucre puis la levure préparée . Pétrir les ingrédients (à l’aide d’un batteur , robot ou corne) afin d’obtenir une pâte bien homogène qui se détache des parois . Ajouter le beurre en morceaux ramolli et pétrir à nouveau pour qu’il soit bien incorporé à la pâte !

Faire une boule avec la pâte et laisser au repos (à couvert) pendant 2h dans une pièce chaude ou au four micro-ondes éteint . La pâte doit doubler de volume !

Après la pousse « dégazer » la pâte en la pétrissant très rapidement (ça permet de chasser l’air) et la déposer sur un plan de travail légèrement fariné .

Couper la pâte en 2 parts égales et les aplatir au rouleau afin d’obtenir une forme rectangulaire . Si vous mettez du chocolat le répartir à cette étape sur toute la longueur de votre rectangle puis commencer à plier la pâte sur elle-même pour former une baguette . La pliure doit être en dessous !

Mettre vos 2 baguettes formées sur une plaque à four , une toile ou du papier sulfurisé et enfourner à four éteint pour la 2ème pousse pendant 30 min. à peu près .

Après ce temps de pause , enlever vos baguettes du four et préchauffer celui-ci à 180 ° . Préparer la dorure et badigeonner les baguettes au pinceau avant d’enfourner . Inciser au couteau (en biais) sur le dessus en plusieurs entailles !

J’ai essayé 2 cuissons dont une qui consiste à préchauffer et cuire à 230 ° mais je les ai trouvées un peu moins moelleuses avec une mie plus serrée  !

 

Bon goûter ou petit déjeuner 😉

 

 

Si vous voulez suivre mes aventures sucrées, salées, chocolatées, caramélisées … la Newsletter est de sortie ! N’hésitez pas non plus à laisser votre p’tit mot gourmand 😉

 

 

INGRÉDIENTS (pour 12 oursons)

100 g de chocolat au lait

50 g de chocolat noir pâtissier

12 marshmallows

 

 

 

 

 

Préparation 30 mn

Repos environ 1 h au réfrigérateur

 

Un retour en enfance avec cette recette toute simple de nounours en guimauve enrobé de chocolat ! Vous savez ce p’tit personnage qui nous a bercé et même régalé quand nous étions petit(e)s (euh voir même grand(e)s !) … vous voyez ? Celles et ceux qui n’ont jamais gouté se dénoncent tout de suite lol J’ai utilisé des marshmallows parce que malgré ma persévérance à ne pas rater mes guimauves « maison » ,  je n’ai toujours pas trouvé la formule magique de réussite avec de l’agar-agar mais je ne m’avoue pas vaincue pour autant ! Je l’aurai un jour … je l’aurai mdr

 

Faire fondre les 2 chocolats au micro-ondes (3 x 30 sec.) dans un bol ou au bain marie sans ajouter d’eau , beurre , crème etc ce qui permet d’avoir un chocolat bien brillant et qui fige beaucoup plus rapidement !

Mélanger à la spatule le chocolat pour qu’il soit bien lisse puis badigeonner au pinceau le fond et les rebords de chaque empreinte de votre moule . Réserver au réfrigérateur le temps que le chocolat fige . Afin que le reste de chocolat ne durcisse pas entre les couches vous pouvez mettre votre bol dans une casserole d’eau chaude et mélanger de temps en temps !

Pendant ce temps , mettre les marshmallows dans un bol avec 1 cuillère à café d’eau et les passer 30 sec. au micro-ondes puis mélanger . Faites attention de bien la préparer au dernier moment car la crème de marshmallows colle très vite !!!

Sortir le moule du frais une fois que le chocolat a bien durci et remplir les empreintes de crème de marshmallows . Vous pouvez utiliser une poche à douille ou le faire tout simplement à la petite cuillère !

Remplir à nouveau de chocolat chaque ourson pour bien enrober la crème de marshmallows et replacer au réfrigérateur .

Vous pouvez les converser dans une boite hermétique au frais pendant 3/4 jours mais je doute qu’ils restent si longtemps

 

 

Si vous voulez suivre mes aventures sucrées, salées, chocolatées, caramélisées … la Newsletter est de sortie ! N’hésitez pas non plus à laisser votre p’tit mot gourmand 😉

 

Pages: 1 2 3 Suiv >