Archive pour la catégorie ‘Douceurs Briochées’

 

INGRÉDIENTS (pour 4 pains à hamburgers)

250 g de farine

1 œufs entiers + 1 jaune (pour la dorure)

10 g de levure fraiche + 10 cl de lait tiède

40 g de beurre demi-sel (ou doux)

1 cs de sucre (environ 15 g)

1 cc de sel

 

 

 

 

 

Préparation 10 mn

Repos en plusieurs étapes environ 4h

Cuisson environ 20 mn à 180°

 

Enfin vous allez pouvoir manger des hamburgers dignes de ce nom 😆 C’est une recette de base briochée que j’adore (pain brioché au chocolat) donc je me suis dit que j’allais l’adapter en salé pour ces petits pains pour le coup ultra moelleux … je suis sure qu’après les avoir dévorer vous ne verrez plus comme avant les pseudos restos rapides beurk  … vous voyez de qui je parle … clown et compagnie 😆   

 

Commencer par préparer la levure en l’émiettant dans le lait tiède avec une cuillère à café rase de sucre en poudre pour « nourrir » la levure ! Elle est prête lorsqu’elle mousse et remonte à la surface . Si vous utilisez de la levure sèche type saf-levure mettre 1 cuillère à café dans le lait tiède avec le sucre puis mélanger (attendre qu’elle remonte comme pour la fraiche) !

Verser la farine , le sucre et le sel dans un grand saladier puis mélanger ces ingrédients secs . Ajouter  la levure préparée et l’œuf entier puis pétrir pour obtenir une pâte bien homogène .

Ajouter les morceaux de beurre à la pâte obtenue puis pétrir à nouveau pour qu’ils soient complètement incorporés . Former une boule , couvrir et laisser pousser à température ambiante ou dans un four éteint avec un verre d’eau bouillante pour une bonne étuve (surtout l’hiver) . La pâte doit doubler de volume après à peu près 1h30/2h de repos selon la saison !

Casser la pâte après la pousse en la pétrissant légèrement pour reformer une boule lisse puis la réfrigérer pendant 1h . Couvrir ou filmer votre saladier !

Après le temps de pousse sortir la pâte du réfrigérateur et casser la à nouveau . Préparer une toile de cuisson (exopat) ou du papier sulfurisé sur votre grille du four pour mettre au fur et à mesure vos pains à hamburgers formés en boule .

Sur une planche farinée , diviser votre pâte en 4 parts égales . Former vos pains hamburgers en boule et les déposer sur votre grille préparée . Les enfourner dans votre four éteint pour la dernière pousse d’environ 1h , ils vont doubler de volume !

Après le temps de pousse sortir les pains à hamburgers pour les dorer au jaune d’œuf battu et les parsemer de grains de sésame sur le dessus . Enfourner à four froid (180 °) pendant environ 20 minutes selon votre four . Ils doivent être bien dorés sur le dessus !

 

A garnir selon vos envies du moment 😉

 

 

Si vous voulez suivre mes aventures sucrées, salées, chocolatées, caramélisées, sans gluten etc la Newsletter est de sortie ! N’hésitez pas non plus à laisser votre p’tit mot gourmand c’est précieux 😉

 

 

INGRÉDIENTS (pour 1 fouace de 700/800 g )

400 g de farine

80 g de sucre en poudre

2 œufs entiers (+1 pour la dorure)

10 cl de lait tiède + 15 g de levure fraiche*

60 g de beurre demi-sel ramolli

5 cl de fleur d’oranger

 

 

Préparation  10 mn

Repos environ 3h en plusieurs étapes

Préchauffage 180 °

Cuisson  30 mn

 

Toutes les recettes ont une histoire et bien sur celle-ci n’y échappe pas 😉 Une escapade dans l’Aubrac m’a fait découvrir cette gourmandise briochée et bien évidemment – aussitôt rentrée – aussitôt dans mon pétrin pour essayer 😆 Vous trouverez plusieurs recettes puisque chaque région a sa spécificité donc je vous donne la mienne qui se rapproche des fouaces de Laguiole parfumées à la fleur d’oranger et en forme de couronne sucrée en dernière minute à la sortie du four … une tuerie ultra moelleuse qui se mange sans fin / faim 😛  

 

Dans un grand saladier verser la farine et le sucre puis mélanger . Faire un puits au milieu , effriter la levure fraiche , verser un peu de lait tiède dessus puis laisser agir 5 minutes . Lorsque la levure est prête ajouter tous les autres ingrédients (reste de lait tiède , œufs entiers , fleur d’oranger et morceaux de beurre ramolli) puis pétrir jusqu’à ce que la pâte à brioche soit homogène et se détache des parois . La pâte reste un peu collante !

*Si vous n’avez pas de levure fraiche : utiliser 1 sachet de levure boulangère ou de la levure active sèche – type saf-levure – 2 càc rase que vous préparerez séparément  (la mettre dans un récipient avec le lait tiède et un peu de sucre en poudre pour la nourrir puis attendez qu’elle remonte à la surface) !

Former une boule et couvrir le saladier pour le temps de pousse (environ 1h30)  , la pâte va doubler de volume . Pour avoir une bonne étuve mettre votre pâte dans un endroit « confiné » tel que le micro-ondes ou votre four surtout l’hiver .

Au bout de ce laps de temps ,  casser / dégazer la pâte en la pétrissant légèrement à l’aide d’une spatule/corne afin de lui redonner sa forme initiale . Fariner généreusement vos mains et votre plan de travail pour y déposer la boule de pâte et la travailler en formant une couronne avec un trou au milieu . Placer votre couronne obtenue dans un moule adapté au four préalablement garni de papier sulfurisé puis remettre à pousser votre fouace . Attention à utiliser un moule suffisamment haut car la fouace va prendre à nouveau du volume surtout après à la cuisson !

Au bout d’1h/1h30 de pousse ,  préchauffer le four à 180° ! Pendant ce temps préparer la dorure avec 1 œuf entier battu puis badigeonner au pinceau tout le dessus de la fouace et enfourner 30 minutes selon votre four . Elle doit être bien dorée ! Pour vérifier la cuisson planter une lame de couteau qui doit revenir sèche .

Après cuisson (juste à la sortie du four) , badigeonner la fouace de fleur d’oranger avec un pinceau et saupoudrer de sucre en poudre . Enlever la fouace du moule et du papier sulfurisé délicatement pour la mettre sur une grille jusqu’à refroidissement .

Pour varier les plaisirs et selon vos envies vous pouvez rajouter des fruits confits ou du sucre perlé . Si vous n’avez pas de moule couronne vous pouvez bien évidemment utiliser celui de votre choix !

 

Bonne balade gourmande dans l’Aveyron 😉

 

 

Si vous voulez suivre mes aventures sucrées, salées, chocolatées, caramélisées etc la Newsletter est de sortie ! N’hésitez pas non plus à laisser votre p’tit mot gourmand c’est précieux 😉

 

 

INGRÉDIENTS (pour 2 kouglofs d’environ 450 g)

300 g de farine + 50 g de sucre en poudre

1 œuf entier

15 cl de lait tiède + 1 sachet de levure de boulanger

80 g de beurre salé (ou doux)

20 g environ d’amandes effilées

150 g de raisins secs + 2 cs de rhum

 

 

 

Préparation 15 mn

Repos 3h30/4h en plusieurs étapes

Cuisson environ 30 mn à 180° (sans préchauffage)

 

 

Après le pain d’épices , je vous balade à nouveau vers l’est de la France avec ce Kouglof de toute beauté lol C’est une première et je dois dire qu’une fois n’est pas coutume je suis bien fière de moi Il faut aussi que je vous avoue que j’en avais jamais mangé donc je ne savais même pas comment il devait être en goût ! Heureusement que j’ai un mari fondu de Kouglof … il parait que c’était une « tuerie » oufff sinon vous n’auriez jamais eu la recette hihihi

 

Préparer tout d’abord les raisins secs avec le rhum et du sucre vanillé (facultatif) afin qu’ils macèrent un minimum . La veille étant l’idéal pour que les raisins gonflent ! Si vous le faites le jour même : préparer une petite casserole avec le mélange (rhum + sucre vanillé) en rajoutant de l’eau pour que les raisins soient complétement immergés . Laisser à ébullition (feu doux) jusqu’à ce que vous les incorporiez à la pâte en les égouttant au préalable !

Verser la farine et le sucre dans un saladier assez haut puis mélanger . Faire un puits au milieu et y ajouter la levure ainsi que le lait tiède . Attendre 5 mn que la levure prenne puis ajouter l’œuf entier . Pétrir jusqu’à ce que vous obteniez une pâte bien homogène , lisse et élastique .

Former une boule avec la pâte et ajouter les morceaux de beurre ramollis . Pétrir jusqu’à ce que le beurre soit totalement incorporé puis ajouter les raisins égouttés . Mélanger à nouveau , reformer une boule de pâte puis couvrir avec un couvercle ou une assiette . Laisser en pousse environ 2h . L’hiver comme il fait plus froid la pâte a quelques fois du mal à lever donc mettez votre saladier dans un four éteint accompagné d’un petit bol d’eau bouillante !

Après la pousse la pâte aura doublé de volume ! Retravailler la pâte en appuyant légèrement dessus (dégazer) afin qu’elle reprenne son volume initial puis la diviser en 2 parts égales . Avant de mettre la pâte dans vos moules adaptés (kouglof ou savarin) bien les badigeonner de beurre pour faciliter le démoulage puis saupoudrer d’amandes effilées .

Pour la 2ème pousse , enfourner vos moules dans votre four froid (laisser le petit bol d’eau bouillante) et laisser pendant 1h . Les kouglofs vont à nouveau doubler de volume !

Après ce laps de temps , laisser vos kouglofs dans le four et les cuire à 180 ° pendant environ 30 mn (selon votre four le temps varie) . Ils doivent être bien dorés sur le dessus ! Démouler à l’envers vos kouglofs sur une grille puis saupoudrer les de sucre glace . Pour conserver les kouglofs les couvrir d’un torchon coton ou lin ! Ils se gardent aisément 2/3  jours , restent bien moelleux et pas secs .

 

A déguster pour le p’tit déjeuner 😉

 

 

Si vous voulez suivre mes aventures sucrées, salées, chocolatées, caramélisées etc la Newsletter est de sortie ! N’hésitez pas non plus à laisser votre p’tit mot gourmand c’est précieux 😉

 

 

INGRÉDIENTS (pour environ 15 pains aux raisins)

350 g de farine

25 g de sucre en poudre

20 g de levure fraiche (ou 1 sachet de levure sèche)

40 g de beurre ramolli + 200 g très froid pour le tourage

1 œuf entier + 1 jaune pour la dorure

12 cl de lait tiède

150 g de raisins secs (75 g noirs + 75 g  blonds/jaunes)

 

 

 

Préchauffage 180 °

Cuisson 20 mn 

Repos environ 7h en plusieurs étapes

 

Et voilà enfin la dernière gourmandise que je vous avais promise pour finir le p’tit déjeuner complet ! Je voulais une recette authentique du pain aux raisins toute briochée et surtout feuilletée donc c’est un peu long mais tellement hummmmm ! Comme je le répète souvent plus c’est long plus c’est bon hihi Comme pour les autres viennoiseries je vous ai fait un tutoriel en images Allez ousssttttt vite en cuisine vous avez du boulot !!!

 

Dans un grand saladier verser la farine , le sucre et la levure effritée au milieu . Ajouter un peu de lait tiède sur la levure , laisser agir quelques instants puis verser le reste . Mélanger puis ajouter l’œuf entier et pétrir à nouveau . Vous devez obtenir une pâte à brioche assez sèche et homogène !

Former une boule avec la pâte , l’aplatir un peu à la main et ajouter les 40 g de beurre ramolli coupé en morceaux . Pétrir jusqu’à ce que le beurre soit totalement incorporé puis reformer une boule de pâte , couvrir et laisser pousser 2h dans un endroit confiné/tiède . Le micro-ondes est idéal pour une bonne étuve !

Pendant le temps de repos de la pâte à brioche , préparer les 200 g de beurre pour le tourage . Couper des morceaux fins dans votre plaquette de beurre puis les placer côte à côte sur un film alimentaire . Etaler à l’aide d’un rouleau afin d’obtenir un rectangle qui fera à peu près la moitié de votre pâte puis réserver dans le bas du réfrigérateur jusqu’au dernier moment !!!

Après la pousse la pâte aura doublé de volume ! La casser en appuyant dessus à l’aide de vos mains ou avec une corne pour qu’elle reprenne son volume initial puis refaire une boule . Couvrir à nouveau votre saladier et le placer au réfrigérateur pour 2h . La pâte va à nouveau prendre du volume et se raffermir !

 

Vous pouvez voir les étapes en images ci-dessous et agrandir les photos en cliquant dessus 😉

 

1/ Sortir la pâte à brioche du réfrigérateur et la placer sur votre plan de travail ou planche fariné(e) . Aplatir un peu la boule de pâte puis l’étaler au rouleau pour former un rectangle assez long (environ moitié moins en largeur) !

cliquez sur les photos pour les agrandir

 

 2/ Déposer le beurre en bas de votre rectangle en laissant une marge sur tous les côtés . Replier le haut de la pâte pour recouvrir totalement le beurre puis souder les bords pour ne pas qu’il déborde quand vous allez faire vos tours de feuilletage . Si c’est le cas n’hésitez pas à rajouter de la farine au fur et à mesure des tours ou replacer votre pâte filmée au réfrigérateur pendant environ 30 minutes  !!!

 

3/ Tourner la pâte d’un quart de tour (dans le sens inverse de l’aiguille d’une montre) puis l’étaler au rouleau pour obtenir un rectangle toujours plus long que large

 

4/ Rabattre le haut de la pâte à peu près à la moitié du rectangle puis le bas pour que les 2 parties se rejoignent . Replier la pâte sur elle-même afin d’obtenir un pliage à 4 épaisseurs

 

5/ Tourner la pâte d’un quart de tour (dans le sens inverse de l’aiguille d’une montre) , vous aurez le pliage devant vous ! L’étaler à nouveau en rectangle dans la longueur

 

6/ Rabattre le haut de la pâte à la moitié du rectangle puis le bas pour recouvrir la partie du haut . Vous obtiendrez un tourage à 3 plis puis filmer la pâte et la laisser au repos au réfrigérateur pendant environ 1h30

 

7/ Après le repos , placer la pâte sur votre plan de travail fariné et l’étaler au rouleau en un grand rectangle pas trop fin ( environ 40×25) . Verser les raisins sur toute la pâte en laissant une marge sur un côté qui servira à souder le rouleau que vous formerez . J’ai fait un mixe de raisin secs mais vous pouvez mettre que des noirs ou des blonds !

 

8/ Commencer à plier bien serré puis former un boudin . Le filmer et le placer au congélateur pendant environ 30 minutes jusqu’à ce qu’il durcisse pour faciliter la découpe des pains aux raisins . Après ce temps de repos , découper les pains aux raisins d’à peu près 2/3 cm puis les placer sur une plaque ou une toile adaptée au four . Enfourner les pains dans un four éteint pour les laisser en pousse pendant environ 2h/2h30

 

9/ Après ce laps de temps sortir les plaques du four pour le préchauffer à 180° et badigeonner les pains aux raisins avec la dorure (1 œuf entier +1 cc de sucre et d’eau) puis enfourner pour 20 minutes jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés

 

Si vous voulez suivre mes aventures sucrées, salées, chocolatées, caramélisées etc la Newsletter est de sortie ! N’hésitez pas non plus à laisser votre p’tit mot gourmand c’est précieux 😉

 

 

INGRÉDIENTS (pour 1 brioche de 600 g)

250 g de farine T45

3 œufs entiers + 1 jaune d’œuf pour la dorure

30 g de sucre de canne (ou blanc)

1 sachet de levure briochin ou 20 g de levure fraiche émiettée

160 g de beurre demi-sel ramolli (ou doux)

 

 

 

Préchauffage 180°

Cuisson 30 mn

Repos 2 h au réfrigérateur + 1 h30 environ

 

Pour une fois je ne vais pas épiloguer des heures pour faire l’éloge de cette brioche , quand vous la testerez elle parlera d’elle-même ! Bon allez je vous en dis quand même un peu mais en un seul mot : c’est à tomber ! Je n’ai jamais mangé une brioche aussi fondante ce n’est pas possible de décrire ce moelleux…. comment vous le dire ? je ne sais pas ! alors je vous laisse dans votre pétrin et il faudra revenir me dire avant d’avoir tout englouti 😆 La recette de base est celle de Christophe Felder ,  je n’y ai même pas mis mon grain de folie … pour une fois hihi Enfin presque puisque je n’ai pas mis de sel et les temps de pousse sont différents mais le résultat est une tuerie c’est le principal 😉

 

Dans un grand saladier ou votre robot , verser la farine, le sucre , la levure ( non préparée ! ) et les œufs puis pétrir . La pâte à brioche doit être bien homogène et est collante à ce stade !

Couper le beurre ramolli en morceaux et l’ajouter en une seule fois à la pâte . Il doit être complétement incorporer ! Former une boule et couvrir le saladier pour le temps de pousse au réfrigérateur (environ 2h/2h30) , la pâte va doubler de volume et se raffermir .

Au bout de ce laps de temps , sortir votre récipient du frais puis « casser » la boule de pâte en la pétrissant légèrement à la main ou avec une spatule/corne .

Dans un plat adapté au four garni de papier sulfurisé mettre votre pâte à brioche pour la seconde de pousse . Utiliser un plat suffisamment haut car la brioche va prendre à nouveau du volume surtout après à la cuisson ! L’idéal pour une bonne étuve c’est dans le four micro-ondes éteint ou sinon dans votre four traditionnel où vous placerez au-dessus une plaque/lèche-frite à l’envers pour un maximum de chaleur .

Au bout d’1h/1h30 , sortir la brioche et préchauffer le four à 180° ! Pendant ce temps préparer la dorure avec 1 jaune d’œuf et 1 cc d’eau froide puis badigeonner au pinceau toute la surface et enfourner .

Surveiller la brioche pour qu’elle ne brunisse pas trop sur le dessus sinon couvrir avec un papier d’aluminium . Planter une lame de couteau au cœur pour vous assurer de la cuisson , elle doit revenir sèche . La brioche se converse très bien sous une cloche tout en gardant son moelleux pendant plusieurs jours !

J’ai fait aussi l’essai de doubler les proportions en ajoutant du sucre perlé sur le dessus avant la cuisson et en utilisant de la levure fraiche ce qui rend la mie un peu plus serrée mais la brioche reste toujours aussi fondante . La brioche en couronne a plus que doublée de volume à la cuisson et faisait 1kg200 ! Vous pouvez voir les photos dans le diaporama ci-dessous , cliquer dessus pour les agrandir .

 

A déguster à pas d’heure … elle est tellement tentante 😉

 

 

Si vous voulez suivre mes aventures sucrées, salées, chocolatées, caramélisées etc la Newsletter est de sortie ! N’hésitez pas non plus à laisser votre p’tit mot gourmand c’est précieux 😉

 

 

INGRÉDIENTS (pour environ 1 kg 200 de pâte)

500 g de farine + 100 g de sucre de canne

120 g de beurre ramolli

2 œufs entiers + 1 pour la dorure

1 sachet de levure briochin + 15 cl de lait tiède

2 cs bombées de crème fraiche (environ 100 g)

1 cs de rhum Négrita + 1 sachet de sucre vanillé

 

 

Préchauffage 180°

Cuisson 25/30 mn

Repos 2h + 1h

 

Alors là je dois dire que c’est une vraie bombe de chez tuerie lol Pourtant des recettes de brioches ce n’est pas ce qui manque ici mais celle-ci est vraiment très différente et tellement mmmiiiaaammmmm c’est tout ce que je peux vous dire pour le moment hihi Je vous laisse découvrir et essayer par vous-même vous m’en direz des nouvelles … ok !?

 

Dans un bol faire tiédir le lait puis verser la levure . Laisser prendre 10 minutes environ pour que la levure remonte à la surface et « mousse » !

Dans un récipient assez haut , verser la farine , les œufs entiers , la crème fraiche puis la levure préparée . Mélanger à la main ou à l’aide d’un batteur/robot muni de crochet à pétrir jusqu’à l’obtention d’une pâte assez « dure » .

Verser le sucre en une seule fois sur la pâte et continuer à pétrir pour qu’il soit bien incorporé . Ajouter ensuite le beurre en morceaux ramolli puis pétrir à nouveau , il doit être complétement amalgamé à la pâte . La boule de pâte est à ce moment là un peu collante et se détache des parois de votre récipient !

Ajouter pour finir une cuillère à soupe de rhum et  un sachet de sucre vanillé et mélanger un peu pour que les arômes soient complétement imbibés dans la pâte .

Couvrir et laisser la pâte à température ambiante dans une pièce chauffée ou dans un four à micro-ondes éteint pendant 2 heures environ . Elle doit doubler de volume !

Après la pousse , dégazer la pâte en appuyant dessus avec la main ou une corne pour qu’elle retombe et la mettre sur un plan de travail fariné . Aplatir le pâton avec la paume de la main et tapoter pour chasser l’air (vous allez voir des petites bulles) . Diviser le pâton en deux puis lui donner une forme ovale (comme la gâche traditionnelle) . Vous pouvez aussi faire une seule et grosse gâche !

Déposer les gâches dans un plat adapté au four préalablement garni de papier sulfurisé . Attention de bien choisir votre/vos moules car la gâche double voir triple de volume en 2ème pousse !!! Mettre les gâches au repos dans un four éteint pendant à peu près 1 heure .

Après ce laps de temps , sortir votre plat et préchauffer votre four à 180° . Pendant ce temps dorer à l’aide d’un pinceau les gâches à l’œuf entier accompagné d’une cuillère à café d’eau et de sucre puis inciser sur toute longueur (comme la tradition si vous le souhaitez) .

Enfourner pendant 25/30 minutes selon votre four . La gâche doit être bien dorée sur le dessus et pour l’intérieur planter une lame de couteau pour vérifier la cuisson !

 

Bonne dégustation vendéenne

 

 

Si vous voulez suivre mes aventures sucrées, salées, chocolatées, caramélisées etc la Newsletter est de sortie ! N’hésitez pas non plus à laisser votre p’tit mot gourmand c’est précieux 😉

 

 

INGRÉDIENTS (pour 2 baguettes d’environ 250 g)

250 g de farine T45

15 cl de lait tiède

1 sachet de levure briochin (ou 20 g de levure fraiche)

30 g de sucre pur canne

60 g de beurre en morceaux ramolli

 1 œuf entier battu pour la dorure

 

 

 

 

Préchauffage 180°

Cuisson 20 mn

Repos 2h + 30 mn

 

Enfin je redécouvre la viennoise bien moelleuse ! J’avais perdu tout espoir d’en re-manger un jour lol toutes celles que j’ai pu goûter dans les boulangeries étaient vraiment beurk … oui oui j’ose le dire … pas une pour relever l’autre ! Elles sont toujours très sèches Bon j’avoue qu’effectivement la baguette viennoise ne se garde pas des lustres mais quand même ! Cette recette est savoureuse à souhait et approuvée par mon palais gourmand plusieurs fois (sait-on jamais si c’était la chance du débutant) mdr

 

Préparer tout d’abord la levure dans un bol avec le lait tiède et une cuillère à café de sucre pour l’alimenter . Laisser au repos 10 min. jusqu’à ce que la levure remonte à la levure et « mousse » !

Dans un grand saladier , verser la farine et le sucre puis la levure préparée . Pétrir les ingrédients (à l’aide d’un batteur , robot ou corne) afin d’obtenir une pâte bien homogène qui se détache des parois . Ajouter le beurre en morceaux ramolli et pétrir à nouveau pour qu’il soit bien incorporé à la pâte !

Faire une boule avec la pâte et laisser au repos (à couvert) pendant 2h dans une pièce chaude ou au four micro-ondes éteint . La pâte doit doubler de volume !

Après la pousse « dégazer » la pâte en la pétrissant très rapidement (ça permet de chasser l’air) et la déposer sur un plan de travail légèrement fariné .

Couper la pâte en 2 parts égales et les aplatir au rouleau afin d’obtenir une forme rectangulaire . Si vous mettez du chocolat le répartir à cette étape sur toute la longueur de votre rectangle puis commencer à plier la pâte sur elle-même pour former une baguette . La pliure doit être en dessous !

Mettre vos 2 baguettes formées sur une plaque à four , une toile ou du papier sulfurisé et enfourner à four éteint pour la 2ème pousse pendant 30 min. à peu près .

Après ce temps de pause , enlever vos baguettes du four et préchauffer celui-ci à 180 ° . Préparer la dorure et badigeonner les baguettes au pinceau avant d’enfourner . Inciser au couteau (en biais) sur le dessus en plusieurs entailles !

J’ai essayé 2 cuissons dont une qui consiste à préchauffer et cuire à 230 ° mais je les ai trouvées un peu moins moelleuses avec une mie plus serrée  !

 

Bon goûter ou petit déjeuner 😉

 

 

Si vous voulez suivre mes aventures sucrées, salées, chocolatées, caramélisées … la Newsletter est de sortie ! N’hésitez pas non plus à laisser votre p’tit mot gourmand 😉

 

 

INGRÉDIENTS (pour 1 brioche et 4  briochettes)

300 g de farine T45

30 g de sucre pur canne

160 g de beurre demi-sel (ou doux)

3 œufs entiers + 1 jaune pour la dorure

10 g de levure fraiche + 10 cl de lait tiède

34 pralines roses

 

 

 

Préchauffage 180°

Cuisson 20 mn

Repos environ 4h + 1 nuit au frais

 

Enfin j’ai pu essayer la fameuse et délicieuse brioche très girly ! Après avoir fait limite tous les magasins de France et de Navarre lol j’ai trouvé les pralines roses de mes rêves . Je ne perds pas de temps à blablater car vous avez du pain sur la planche et oui c’est long mais votre patience sera récompensée Une gourmandise toute colorée , très moelleuse et aérienne en vaut la peine !


Préparer tout d’abord la levure en l’accompagnant de lait tiède et d’ une cuillère à café de sucre . Laisser reposer 5 à 10 min pour que la levure commence à gonfler et remonte à la surface du lait .

Sortir le beurre pour qu’il soit un peu mou mais pas fondu (ramolli) , le découper en cube pour faciliter son incorporation à la pâte puis réserver .

Dans un grand récipient , mélanger la farine , le sel et le sucre . Ajouter les œufs et la levure préparée puis mélanger énergiquement afin d’obtenir une pâte lisse ! Rajouter  le beurre ramolli en une seule fois puis battre de nouveau pour que le beurre soit bien incorporé . Pour pétrir utiliser de préférence un batteur muni de crochets en fer !

Filmer le saladier ou couvrir d’un couvercle et laisser en pousse dans un four éteint (ou dans une pièce chauffée) . Elle doit doubler de volume au bout de 1h30/2h !

Après la pousse ,  il faut « casser » la pâte en la retravaillant directement dans le saladier . Remettre le film sur votre récipient et laisser au repos au réfrigérateur toute une nuit (à peu près 12h) .

Le lendemain , sortir votre pâte du frais et la mettre sur votre plan de travail fariné généreusement .

Couper 4 morceaux de pâte à peu près égaux (100 /120 g) pour faire tout d’abord vos briochettes . Prélever un peu de pâte (environ 40 g) dans votre morceau puis faites une petite boule et réserver . Aplatir le reste pour mettre les 5 pralines roses et refermer la pâte sur elle-même . Mettre votre briochette formée dans un moule (beurré/fariné) , placer sur le dessus la petite boule et déposer 1 praline en l’enfonçant légèrement .

Pour la grande brioche reprendre la pâte qui reste et l’étaler sur le plan de travail fariné en rectangle . Concasser 10 pralines roses à l’aide d’un casse noix et les émietter partout sur la pâte . Plier la pâte sur elle-même en commençant par le haut , le bas puis les 2 côtés . Elle doit former une boule ! Mettre votre brioche dans un moule adapté pliage en dessous .

Après avoir confectionné toutes vos brioches remettre en pousse dans un four éteint pendant à peu près 2h . A vous de voir pour le temps , elles doivent à nouveau doubler de volume !

Au bout de ce laps de temps , sortir vos brioches pour les dorer avant la cuisson . Dans un petit bol , délayer 1  jaune d’œuf avec une cuillère à café de sucre et d’eau froide puis badigeonner au pinceau les brioches avec ce mélange .

Enfourner sur une plaque ou une grille à four chaud (180 °) pendant 20 mn . Les brioches sont cuites quand elles sont bien dorées sur le dessus !

 

Régalez-vous avec ces belles brioches vêtues de roses 

 

 

 

INGRÉDIENTS (pour 15 navettes)

250 g de farine T45

1 œufs entiers + 1 jaune

1 sachet de levure briochin ou 10 g de levure fraiche

10 cl de lait tiède

80 g de beurre demi-sel (ou doux)

30 g de sucre de canne bio (ou blanc ou complet)

 

 

 

 

 

Préchauffage 180°

Cuisson 7/8 mn

Repos environ 5 h en plusieurs étapes

 

Une autre recette inspirée du livre tout rose de Christophe Felder ! C’est la leçon n° 166 mais avec quelques petites modifications car la première fois j’ai trouvé qu’il y avait beaucoup trop de beurre et que les petits pains avaient séchés très vite . Du coup , le résultat ne me plaisait pas du tout tant par le goût que par l’esthétisme . Et là miracle lol le 2ème essai fut parfait…ils n’étaient pas secs et sont restés très moelleux et goûteux même après plusieurs jours !

 

Commencer par préparer la levure dans un bol avec le lait tiède . Laisser au repos à peu près 5 mn jusqu’à ce que la levure remonte et forme une « mousse » !

Verser la farine et le sucre dans un grand saladier puis mélanger . Ajouter l’œuf entier et la levure puis pétrir afin de former une boule ferme et homogène .

Ajouter le beurre coupé en morceaux et pétrir pour bien l’incorporer à la pâte  . Couvrir et laisser pousser à température ambiante pendant à peu près 1h30/2h selon la saison . Elle doit doubler de volume !

Après la pousse , mettre votre pâte sur votre plan de travail fariné puis l’aplatir avec vos deux mains pour la dégazer . Donner lui une forme rectangulaire et placer la pâte dans un récipient adapté (boite de conservation rectangulaire par exemple) ou envelopper dans un film plastique que vous mettrez au réfrigérateur pendant 2h environ . Elle va à nouveau gonfler et durcir ce qui permettra de mieux la travailler !

Sortir la pâte du réfrigérateur et couper des morceaux rectangulaires d’à peu près 30/40 g . Ne les faites pas plus gros car ils vont prendre beaucoup de volume en pousse ! Les aplatir un peu et plier d’abord le haut (dans la largeur) puis le bas . Le rouler ensuite sur lui même pour former un boudin fin .

Préparer votre plaque à four avec du papier sulfurisé ou directement sur une toile de cuisson (exopat) puis déposer vos petits pains navettes pliure en dessous pour ne pas qu’ils s’ouvrent pendant la pousse et bien les espacer . Les laisser en pousse dans votre four éteint pendant 1h30/2 h !

Après la pousse sortir les petits pains pour les dorer au jaune d’œuf battu où vous ajouterez 1 cuillère à café d’eau et une pincée de sucre . Enfourner à chaud pendant 7/8 mn à peu près selon votre four .

 

Les navettes se conservent très bien pendant au moins 3 jours dans une boite hermétique … enfin si vous avez réussi à ne pas les engloutir avant hihi

 

 

 

INGRÉDIENTS (pour 8 petits pains)

250 g de farine

1 œufs entiers + 1 jaune

1 sachet de levure « briochin » + 10 cl de lait

60 g de beurre demi-sel (ou doux)

50 g de sucre de canne bio (ou blanc)

8 carrés de chocolat noir pâtissier (ou au lait,blanc…)

 

 

Préchauffage 180°

Cuisson 20 mn

Repos 3 h en plusieurs étapes

 

Une autre façon de se régaler avec ces gourmandises au chocolat comme des petits pains au lait . C’est une tuerie chocolatée et le côté brioché apporte un moelleux incomparable ! Pour une version salée en pain à hamburger c’est ici .

 

Commencer par mettre la levure avec le lait tiède dans un bol . Vous pouvez ajouter une cuillère à café rase de sucre en poudre pour « nourrir » la levure ! Elle est prête lorsqu’elle mousse et remonte à la surface . Si vous utilisez de la levure fraiche (20 g) l’émietter dans le lait tiède !

Verser la farine et le sucre dans un grand saladier puis mélanger . Ajouter l’œuf entier ainsi que la levure préparée en pétrissant pendant au moins 5 mn ! Pour une fois j’ai utilisé mon petit batteur électrique en me servant des crochets en métal sinon vous pouvez aussi la faire dans un robot ou à la main tout simplement . La pâte doit former une boule bien homogène qui se détache de la paroi du saladier .

Ajouter les morceaux de beurre au fur et à mesure , ils doivent être complètement incorporés ! Couvrir et laisser pousser à température ambiante ou dans un four éteint avec un verre d’eau bouillante pour une bonne étuve (surtout l’hiver) . La pâte doit doubler de volume après à peu près 1h30 de repos !

Casser la pâte après la pousse en pétrissant légèrement pour reformer une boule lisse puis la réfrigérer pendant 1h . Couvrir ou filmer votre saladier !

Sortir la pâte du réfrigérateur et former des petites boules d’à peu près 60/80 g . Les aplatir un peu pour mettre le carré de chocolat au centre et refermer en formant une boule puis les retourner pour que la « fermeture » soit en-dessous . Préparer un plat adapté au four recouvert de papier sulfurisé puis déposer vos petits pains formés . Vous pouvez donner une forme différente et les fourrer selon vos envies (voir galerie ci-dessous avec du sucre perlé) .

Mettre votre plat dans le four éteint ou fonction « étuve » pendant environ 30 mn . Les petits pains vont à nouveau prendre du volume !

Après ce laps de temps sortir les petits pains pour les dorer au jaune d’œuf battu avec 1 cc d’eau et de sucre . Enfourner à four chaud (180 °) pendant 20 mn .

 

A déguster tiède c’est encore meilleur avec le chocolat qui a fondu

 

 

Si vous voulez suivre mes aventures sucrées, salées, chocolatées, caramélisées, sans gluten etc la Newsletter est de sortie ! N’hésitez pas non plus à laisser votre p’tit mot gourmand c’est précieux 😉

 

Pages: 1 2 Suiv >