INGRÉDIENTS (pour 6 personnes)

3 pommes

100 g de raisins secs + 1 cc de rhum

50 g de beurre fondu

50 g de sucre pur canne (ou blanc)

100 g de poudre d’amande (4 x 25 g)

100 g d’amandes entières

6 feuilles de pâte filo

2 cc de sucre Pomme d’Ambre

 

 

 

Préchauffage 180 °

Cuisson 20 mn

 

Enfin je me lance pour cette gourmandise que j’adore ! J’ai choisi de ne pas faire la pâte à strudel car je voulais une recette comme d’habitude simple et rapide en utilisant de la pâte filo . Ça n’empêche pas que c’est une vraie tuerie :lol: Je vous proposerais tout bientôt une variante de ce strudel qui sera très très gourmand surtout pour les « chocovores » ;-)

 

La veille ou le matin faire macérer les raisins dans de l’eau (suffisamment pour qu’ils soient totalement immergés) . Ajouter une cuillère à café de rhum « Negrita » et de sucre Pomme d’Ambre aux parfums naturels (Parfums de Table) . Vous pouvez également ajouter du sucre pur canne ou blanc !

Préparer les pommes : évider , éplucher puis les couper en morceaux . Les mettre dans une grande jatte en les citronnant pour ne pas qu’elles noircissent !

Ajouter aux pommes le sucre de canne , 25 g de poudre d’amande , une cuillère à café de sucre Pomme d’ambre , les amandes découpées en morceaux puis les raisins préalablement égouttés . Bien lier l’ensemble des ingrédients !

Sur un torchon ou une planche , déplier et superposer 2 feuilles de pâte filo . Enduire de beurre fondu à l’aide d’un pinceau et parsemer 25 g de poudre d’amande sur toute la surface puis répéter l’opération deux fois avec les 4 feuilles de pâte filo restantes !

Répartir la garniture préparée sur toute la surface des feuilles de pâte filo en laissant une marge sur tous les côtés pour facilité la fermeture . Rouler le strudel afin d’obtenir un gros boudin puis replier les extrémités comme un paquet cadeau ou dessous .

Badigeonner le strudel au pinceau avec le beurre fondu qui reste puis enfourner au four préchauffé à 180 ° pour environ 20/25 minutes . Il doit légèrement doré sur le dessus !

 

A déguster chaud c’est encore plus gourmand ;-)

 

 

Si vous voulez suivre mes aventures sucrées, salées, chocolatées, caramélisées etc la Newsletter est de sortie ! N’hésitez pas non plus à laisser votre p’tit mot gourmand c’est précieux ;-)

 

 

INGRÉDIENTS (pour 6/8 beignets)

70 g de farine

20 cl de lait de coco

50 g de sucre en poudre

1 œuf entier

1 cc de levure chimique

3/4 bananes selon la grosseur

 

 

Préparation 10 mn

Repos minimum 1h

Cuisson 10 mn

 

Un p’tit clin d’œil à la nouvelle année du dragon avec ce dessert asiatique trop trop bon que j’ai découvert il y a très peu dans un restaurant chinois et qui est très simple à réaliser . D’ailleurs comment ai-je pu échapper depuis si longtemps à cette gourmandise !? :lol: Merci à ma bibliothèque culinaire (Saveurs Asiatiques) où j’ai trouvé avec grande joie ces beignets oufff nous sommes sauvés ;-)

 

Dans un grand saladier , mettre les ingrédients secs (farine , sucre et levure) puis mélanger . Faire un puits au milieu pour ajouter l’œuf entier ainsi que le lait de coco ! Fouetter l’ensemble afin d’obtenir une pâte bien homogène .

Eplucher les bananes et les couper en deux/trois selon la grosseur . Les ajouter dans la pâte à beignet en veillant à bien les enrober puis laisser au repos dans le réfrigérateur au minimum 1 h !

Chauffer une sauteuse ou poêle assez profonde avec suffisamment d’huile pour que les beignets de banane soient totalement immergés . J’ai utilisé un peu plus d’un demi-litre ! Lorsque la friture est bien chaude , sortir la pâte à beignets du réfrigérateur .

Plonger les bananes en plusieurs fois (selon la grandeur de votre poêle) et les faire frire jusqu’à ce que les beignets soient bien dorés et croustillants . Déposer les beignets à la banane au fur et à mesure dans une assiette garnie de papier absorbant afin d’éponger le surplus d’huile !

 

A déguster saupoudrer de sucre glace ou de sucre en poudre c’est encore plus gourmand ;-)

 

 

Si vous voulez suivre mes aventures sucrées, salées, chocolatées, caramélisées etc la Newsletter est de sortie ! N’hésitez pas non plus à laisser votre p’tit mot gourmand c’est précieux ;-)  

 

 

INGRÉDIENTS (pour 6 kouign-amann en individuel)

250 g de farine

10 g de levure fraiche (ou 1 sachet de levure sèche)

20 g de beurre demi-sel fondu

1 cc sel

17 cl d’eau tiède

200 g de sucre en poudre (en 4 x 50g)

200 g de beurre demi-sel ramolli

 

 

 

Préchauffage 160 °

Cuisson 40/45 mn 

Repos environ 5h en plusieurs étapes

 

Enfin je me suis « attaquée » à cette spécialité qui me paraissait impossible à faire chez moi ! Après l’avoir tant dégusté lors de mes séjours à Saint-Malo j’ai fini quand même par faire des recherches pour en connaitre les secrets … et ce n’était pas si compliqué puisque la base de la recette est tout simplement une pâte à pain puis un tourage comme une pâte feuilletée . Le kouign-amann porte bien son nom puisqu’il est non seulement pur breton mais aussi pur beurre … pur sucre qui ensemble caramélise pendant la cuisson et qui finit surtout par du pur calorique :lol: mais tant pis hein pourvu que l’on se régale ! Alors forcément vous trouverez d’autres méthodes pour le réaliser mais ici j’ai voulu une recette simple et qui je dois dire ma entièrement satisfaite …. une vraie merveille moelleux de l’intérieur et croquant à l’extérieur ;-)

 

Verser la farine et le sel dans un grand récipient puis tamiser . Faire un puits au milieu pour la levure – ajouter l’eau tiède dessus – puis la laisser agir quelques instants . Ajouter enfin le beurre préalablement fondu et pétrir le tout afin d’obtenir une pâte homogène et élastique .

Faire une boule avec la pâte à pain obtenue puis couvrir . Laisser au repos dans un endroit confiné pour une bonne étuve (le micro-ondes est idéal) pendant 2 heures environ , la boule de pâte doit doubler de volume !

Vous pouvez voir les étapes en images ci-dessous et agrandir les photos en cliquant dessus ;-)

 

 

1/ Placer la pâte à pain sur une planche farinée puis l’aplatir un peu à la main . Etaler au rouleau pour former un rectangle plus long que large !

cliquez sur les photos pour les agrandir

 

2/ Déposer tout le beurre sur le rectangle de pâte en laissant une marge sur tous les côtés pour ne pas que le beurre se dérobe . J’ai fariné un peu aussi le beurre pour ne pas qu’il ramollisse trop ! Ajouter ensuite 50 g de sucre sur toute la surface beurrée puis commencer le pliage à 3 plis en rabattant le bas du rectangle (à la moitié) puis le haut de sorte qu’il recouvre la partie basse . 

 

3/ Tourner la pâte d’un quart de tour (dans le sens inverse de l’aiguille d’une montre) , vous aurez les plis devant vous ! Etaler à nouveau la pâte en un long rectangle puis ajouter 50 g de sucre sur toute la surface . Pour bien faire faire pénétrer le sucre faites-le à la main ! Recommencer le pliage à 3 plis (étape 2) en rabattant le bas du rectangle de moitié puis le haut qui recouvrira le bas . Filmer la pâte puis la mettre au réfrigérateur pour environ 30 min. afin de la raffermir ainsi que le beurre !

 

4/ Sortir la pâte du frais , enlever le film alimentaire puis la placer sur votre planche farinée . Recommencer le pliage à 3 plis comme l’étape 2 ou 3  : étaler en rectangle – ajouter 50g de sucre – rabattre le bas de la pâte à la moitié du rectangle puis le haut pour recouvrir entièrement le bas et tourner la pâte d’un quart de tour puis étaler en rectangle etc ! Vous ferez cette opération de pliage 2 fois pour finir les 50g de sucre ce qui fera 4 tours . Rependre le film alimentaire puis mettre à nouveau la pâte au frais pour 1 heure avant de former les kouign-amann , la pâte sera plus ferme donc plus facile à étaler !

 

5/ Après le repos , poser votre pâte sur votre planche farinée et l’étaler en un grand rectangle toujours plus long que large ! Diviser en deux le rectangle obtenu puis rouler les deux parties comme un boudin dans le sens de la longueur . Découper chaque boudin en 3 kouign-amann ! Vous pouvez aussi en faire que 2 mais après expérience ils étaient trop gros ce qui fait que les kouign-amann n’ont pas assez caramélisé partout et ont surtout bien gonflé à la cuisson . Mes cocottes n’étaient pas assez hautes et c’est mon four qui était très content de la dégoulinade du beurre partout :lol:

 

6/ Mettre les kouign-amann découpés dans des cocottes assez hautes ou dans un autre moule adapté . Les mettre dans votre four éteint sur une grille pour laisser en pousse les kouign-amann à peu près 1h30 , ils vont prendre du volume ! Après ce laps de temps , les sortir du four pour le préchauffer à 160° puis les enfourner pour 40 à 45 minutes selon votre four . Les kouign-amann doivent être bien dorés et caramélisés sur le dessus . Vous pouvez les garder 2/3 jours sans qu’ils ne se dessèchent et les réchauffer quelques secondes au micro-ondes avant de les déguster … c’est encore bien meilleur tiède hummmmm ;-)

 

Si vous voulez suivre mes aventures sucrées, salées, chocolatées, caramélisées etc la Newsletter est de sortie ! N’hésitez pas non plus à laisser votre p’tit mot gourmand c’est précieux ;-)

 

 

INGRÉDIENTS (pour environ 15 pains aux raisins)

350 g de farine

25 g de sucre en poudre

20 g de levure fraiche (ou 1 sachet de levure sèche)

40 g de beurre ramolli + 200 g très froid pour le tourage

1 œuf entier + 1 jaune pour la dorure

12 cl de lait tiède

150 g de raisins secs (75 g noirs + 75 g  blonds/jaunes)

 

 

 

Préchauffage 180 °

Cuisson 20 mn 

Repos environ 7h en plusieurs étapes

 

Et voilà enfin la dernière gourmandise que je vous avais promise pour finir le p’tit déjeuner complet ! Je voulais une recette authentique du pain aux raisins toute briochée et surtout feuilletée donc c’est un peu long mais tellement hummmmm ! Comme je le répète souvent plus c’est long plus c’est bon :lol: Comme pour les autres viennoiseries je vous ai fait un tutoriel en images ;-) Allez ousssttttt vite en cuisine vous avez du boulot !!!

 

Dans un grand saladier verser la farine , le sucre et la levure effritée au milieu . Ajouter un peu de lait tiède sur la levure , laisser agir quelques instants puis verser le reste . Mélanger puis ajouter l’œuf entier et pétrir à nouveau . Vous devez obtenir une pâte à brioche assez sèche et homogène !

Former une boule avec la pâte , l’aplatir un peu à la main et ajouter les 40 g de beurre ramolli coupé en morceaux . Pétrir jusqu’à ce que le beurre soit totalement incorporé puis reformer une boule de pâte , couvrir et laisser pousser 2h dans un endroit confiné/tiède ! Le micro-ondes est idéal pour une bonne étuve ;-)

Pendant le temps de repos de la pâte à brioche , préparer les 200 g de beurre pour le tourage . Couper des morceaux fins dans votre plaquette de beurre puis les placer côte à côte sur un film alimentaire . Etaler à l’aide d’un rouleau afin d’obtenir un rectangle qui fera à peu près la moitié de votre pâte puis réserver dans le bas du réfrigérateur jusqu’au dernier moment !!!

Après la pousse la pâte aura doublé de volume ! La casser en appuyant dessus à l’aide de vos mains ou avec une corne pour qu’elle reprenne son volume initial puis refaire une boule . Couvrir à nouveau votre saladier et le placer au réfrigérateur pour 2h . La pâte va à nouveau prendre du volume et se raffermir !

 

Vous pouvez voir les étapes en images ci-dessous et agrandir les photos en cliquant dessus ;-)

 

1/ Sortir la pâte à brioche du réfrigérateur et la placer sur votre plan de travail ou planche fariné(e) . Aplatir un peu la boule de pâte puis l’étaler au rouleau pour former un rectangle assez long (environ moitié moins en largeur) !

cliquez sur les photos pour les agrandir

 

 2/ Déposer le beurre en bas de votre rectangle en laissant une marge sur tous les côtés . Replier le haut de la pâte pour recouvrir totalement le beurre puis souder les bords pour ne pas qu’il déborde quand vous allez faire vos tours de feuilletage . Si c’est le cas n’hésitez pas à rajouter de la farine au fur et à mesure des tours ou replacer votre pâte filmée au réfrigérateur pendant environ 30 minutes  !!!

 

3/ Tourner la pâte d’un quart de tour (dans le sens inverse de l’aiguille d’une montre) puis l’étaler au rouleau pour obtenir un rectangle toujours plus long que large

 

4/ Rabattre le haut de la pâte à peu près à la moitié du rectangle puis le bas pour que les 2 parties se rejoignent . Replier la pâte sur elle-même afin d’obtenir un pliage à 4 épaisseurs

 

5/ Tourner la pâte d’un quart de tour (dans le sens inverse de l’aiguille d’une montre) , vous aurez le pliage devant vous ! L’étaler à nouveau en rectangle dans la longueur

 

6/ Rabattre le haut de la pâte à la moitié du rectangle puis le bas pour recouvrir la partie du haut . Vous obtiendrez un tourage à 3 plis puis filmer la pâte et la laisser au repos au réfrigérateur pendant environ 1h30

 

7/ Après le repos , placer la pâte sur votre plan de travail fariné et l’étaler au rouleau en un grand rectangle pas trop fin ( environ 40×25) . Verser les raisins sur toute la pâte en laissant une marge sur un côté qui servira à souder le rouleau que vous formerez . J’ai fait un mixe de raisin secs mais vous pouvez mettre que des noirs ou des blonds !

 

8/ Commencer à plier bien serré puis former un boudin . Le filmer et le placer au congélateur pendant environ 30 minutes jusqu’à ce qu’il durcisse pour faciliter la découpe des pains aux raisins . Après ce temps de repos , découper les pains aux raisins d’à peu près 2/3 cm puis les placer sur une plaque ou une toile adaptée au four . Enfourner les pains dans un four éteint pour les laisser en pousse pendant environ 2h/2h30

 

9/ Après ce laps de temps sortir les plaques du four pour le préchauffer à 180° et badigeonner les pains aux raisins avec la dorure (1 œuf entier +1 cc de sucre et d’eau) puis enfourner pour 20 minutes jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés

 

Si vous voulez suivre mes aventures sucrées, salées, chocolatées, caramélisées etc la Newsletter est de sortie ! N’hésitez pas non plus à laisser votre p’tit mot gourmand c’est précieux ;-)

 

 

INGRÉDIENTS (pour 6 chaussons / 500 g de pâte feuilletée)

250 g de farine T45

150 g de beurre très froid

12 cl d’eau

1 jaune d’œuf + 1 cc d’eau et de sucre pour la dorure

150 g de compote pommes/poires maison (2 pommes + 2 poires)

 

 

 

Préchauffage 180 °

Cuisson 20 mn 

Repos 2h au frais

 

Je me relance dans la viennoiserie après le succès des croissants et pains au chocolat il ne manquait plus que les chaussons aux pommes pour un bon petit déjeuner bien rempli ! Entre temps je voulais vous gâter aussi avec des pains aux raisins entièrement maison avec une pâte à brioche feuilletée mais malheureusement mon ordi a bouffé toutes les photos … une journée en cuisine pour rien :evil: Bon le positif c’est que je vais devoir tout refaire et déguster en double :lol: Allez en attendant régalez-vous avec cette recette simple où j’avais envie de changer avec une compote mixte de pommes et poires … un délice ! Vous pouvez aussi vous régaler sans faire la pâte avec la recette rapide de chaussons aux pommes à la cannelle (cliquer sur le lien en gras) ;-)

 

Sur une planche en bois ou un plan de travail verser la farine puis le beurre coupé en morceaux . Mélanger les deux ingrédients avec les doigts afin d’obtenir un pâte sableuse puis faire un puits . Verser l’eau au milieu puis petit à petit incorporer le mélange sableux . Former une boule et la filmer en appuyant dessus pour former un rectangle puis réfrigérer pour 2 h ! Vous pouvez voir toutes les étapes ci-dessous en cliquant sur les images pour les agrandir ;-)

 

 


 1/ Après le temps de repos , sortir la pâte et la déballer du film alimentaire sur une planche farinée pour former un rectangle (environ 40×20)

cliquez sur les photos pour les agrandir

 

2/ Rabattre le côté gauche à la moitié du rectangle puis la partie droite pour recouvrir la précédente

 

3/ Commencer par le bas pour replier la pâte sur elle-même en 3 . Répéter ces étapes (1 à 3) trois fois !

 

4/ Etaler la pâte en un grand rectangle après la 3ème étape pour former des cercles . J’ai utilisé mon moule à chaussons pour la découpe mais vous pouvez le faire aisément avec un bol à l’envers , un emporte pièces etc Vous pouvez faire 6 chaussons de diamètre 12 !

 

 5/ Poser les cercles formés sur une plaque silicone , papier sulfurisé ou toile . Badigeonner tout autour de dorure et déposer un peu de compote au milieu puis refermer les chaussons en deux en les soudant

 

6/ Préchauffer votre four à 180° ! En attendant dorer les chaussons à l’œuf sur le dessus en insistant sur la soudure pour ne pas qu’ils s’ouvrent à la cuisson puis enfourner


Si vous voulez suivre mes aventures sucrées, salées, chocolatées, caramélisées etc la Newsletter est de sortie ! N’hésitez pas non plus à laisser votre p’tit mot gourmand c’est précieux ;-)

 

 

INGRÉDIENTS (pour 2 personnes)

800 g de gambas (environ 30)

1 sachet de riz (125 g) + 1 cc de thé Wu Long citron vert

20 cl de lait de coco + 2 cc de curry + 1 citron

2 tomates + 1 échalote

2 cc de sel Balade à Zanzibar

 

 

 

 

Préparation 15 mn

Repos minimum 2h

Cuisson 20 mn

 

Un peu d’exotisme pour oublier le mauvais temps et mettre au moins de la couleur et du soleil dans l’assiette :lol: Une recette très simple mais pleine de saveurs où j’ai utilisé pour une première fois du lait coco … c’est vraiment très agréable surtout marié avec le curry ! Je voulais également changé du riz traditionnel et lui apporter une petite touche personnelle en ajoutant à l’eau de cuisson du thé au citron vert ainsi que du sel de l’Himalaya – Parfums de Table – parfumé aux épices naturelles de Muscade et Gingembre ce fût subtil et délicieux ;-)

 

Préparer la marinade minimum 2 h avant le repas pour que toutes les saveurs imprègnent les gambas !

Dans un grand bol , verser le lait de coco , le citron préalablement pressé , 1 cuillère à café de sel parfumé et les gambas épluchées . Bien mélanger tous les ingrédients puis réserver au réfrigérateur !

Chauffer un wok (à défaut une sauteuse) à feu doux avec un peu d’huile et faire revenir l’échalote émincée . Ajouter les tomates coupées en morceaux puis laisser cuire jusqu’à ce qu’elles fondent !

Sortir la marinade du frais et la verser avec les gambas dans le wok . Laisser mijoter à feu doux et à couvert pendant environ 15 minutes selon votre mode de cuisson .

Pendant ce temps , mettre votre riz à cuire dans de l’eau bouillante avec une cuillère à café de sel parfumé et de thé . J’ai mis le thé dans une boule et laisser pendant toute la cuisson . Vous pouvez bien évidemment utiliser le thé de votre choix … à votre imagination !

Pour le dressage , j’ai tout simplement utilisé un cercle avec poussoir pour le riz que j’ai mis au milieu de l’assiette avec les gambas tout autour .

 

Bon appétit ;-)

 

 

Si vous voulez suivre mes aventures sucrées, salées, chocolatées, caramélisées etc la Newsletter est de sortie ! N’hésitez pas non plus à laisser votre p’tit mot gourmand c’est précieux ;-)

 

 

INGRÉDIENTS (pour 10 viennoiseries)

250 g de farine T45

25 g de sucre de canne ou blanc

15 cl de lait tiède

1 sachet de levure de boulangerie ou 20 g fraiche

125 g de beurre très froid pour le tourage

1 œuf entier + 1 cc d’eau et de sucre pour la dorure

 

 

 

Préchauffage 180°

Cuisson 15 mn

Repos 2h + 1h

 

Depuis le temps que je voulais faire moi-même de vraies viennoiseries sans acheter la pâte et bien c’est chose faite … la preuve est là devant vous puisque vous lisez la recette :lol: Je l’ai faite 4 fois pour être sure de la recette et être la plus précise possible , vous aurez également les étapes en images (tutoriel) pour que ce soit plus facile à réaliser ! Surtout que la première fois a été catastrophique au niveau du beurre qui dégoulinait de partout … j’ai failli abandonner mais je me suis dit qu’elle ne m’aurait pas cette fichue pâte feuilletée ! Finalement ça en valait vraiment la peine , les croissants et pains au chocolat (oui j’ai fait doublement ma gourmande) tout chauds étaient trop bons et l’odeur quand ils cuisent ouh la la c’est du lourd :lol: Bon bref j’arrête mes bêtises et vous laisse à vos fourneaux !

 

Dans un saladier , mettre la farine , le sucre et faire un puits au milieu pour la levure . Ajouter un peu de lait tiède sur la levure , laisser agir puis verser le reste .

Pétrir avec un batteur muni de crochet pétrin ou un robot afin d’obtenir une pâte bien homogène , élastique et qui se détache des bords de votre récipient .

Prendre la boule de pâte obtenue et la déposer sur un plan de travail où vous aurez placé un film alimentaire assez large . Aplatir la pâte avec vos mains pour lui donner une forme rectangulaire et l’envelopper dans le film alimentaire . Placez la pâte à croissants et à pains au chocolat au réfrigérateur pendant 2 h !

Pendant ce temps préparer le beurre qui restera également au frais jusqu’au dernier moment !!! Couper des morceaux assez fins dans votre plaquette de beurre (généralement j’en fais 6) puis les placer côte à côte sur un film alimentaire . Etaler à l’aide d’un rouleau afin d’obtenir un rectangle qui fera à peu près la moitié de votre pâte  puis réserver dans le bas du réfrigérateur . Vous pouvez voir les étapes (image 6 et 7) sur le diaporama ci-dessous et cliquez pour agrandir les photos ;-)

 

1/ Au bout de ce laps de temps , sortir la pâte du frais et la déballer du film alimentaire (à mettre de côté) pour la placer sur votre plan de travail ou planche fariné(e) .

cliquez sur les photos pour les agrandir

 

 

 

 

 

 

 

2/ Etaler la pâte en un rectangle long (moitié moins en largeur) et déposer le beurre sur la droite en laissant une marge sur les bords pour souder

 

 

 

 

 

 

 

3/ Rabattre le côté gauche de la pâte pour recouvrir le beurre puis souder les bords avec un rouleau à pâtisserie ou les doigts

 

 

 

 

 

 

 

4/ Etaler la pâte au rouleau dans la longueur pour répartir le beurre (toujours moitié moins en largeur) sans appuyer car la pâte est assez fragile . N’hésitez pas à rajouter de la farine au fur et à mesure si le rouleau colle , vous enlèverez l’excédent en balayant à la main !!!

 

 

 

 

 

 

 

 5/ Rabattre le haut de la pâte à la moitié du rectangle

 

 

 

 

 

 

 

6/ Rabattre le bas pour recouvrir celle du haut afin d’ obtenir un petit rectangle

 

 

 

 

 

 

 

7/ Tourner la pâte d’un quart de tour (dans le sens de l’aiguille d’une montre) de manière à avoir les plis devant vous pour à nouveau étaler la pâte en un rectangle plus long que large comme l’étape 4 . Vous répèterez les pliages (5/6/7) 3 fois c’est ce qu’on appelle le tourage ! Si toutefois le beurre ramolli remettre la pâte dans le film alimentaire et la placer au frais minimum 30 minutes .

 

 

 

 

 

 

 

Quand vous aurez fini le tourage , filmer la pâte et la remettre au réfrigérateur pour 30 min. /1 heure !

 

 

 

 

 

 

 

Après le repos , placer la pâte sur votre plan de travail fariné et l’étaler au rouleau en un grand rectangle pas trop fin que vous diviserez en 2

 

 

 

 

 

 

 

Découper des triangles dans la pâte pour faire les croissants

 

 

 

 

 

 

 

Rouler les croissants en commençant par le bas en finissant par la pointe qui sera en dessous puis les placer au fur et à mesure sur une plaque garnie de papier sulfurisé ou une toile . Pour les pains au chocolat couper des rectangles de la largeur des barres de chocolat puis le rouler sur lui-même (dernier pliage en dessous) . Laissez pousser les viennoiseries dans un four éteint pendant 1h30/2h , elles doivent doubler à peu près de volume !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après la pousse sortir les viennoiseries du four pour le préchauffer à 180 ° . Pendant ce temps préparer la dorure pour badigeonner les pains et croissants puis enfourner pour à peu près 15/20 minutes selon votre four !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Si vous voulez suivre mes aventures sucrées, salées, chocolatées, caramélisées etc la Newsletter est de sortie ! N’hésitez pas non plus à laisser votre p’tit mot gourmand c’est précieux ;-)

 

 

INGRÉDIENTS (pour environ 700 ml)

3 mangues (environ 700 g)

50 g de sucre de canne (ou blanc)

5 cl d’eau

1 cs bombée de sirop de grenadine

 

 

 

 

 

Préparation 15 mn

Sorbetière 30 mn

Repos minimum 2h au congélateur (sans sorbetière)

 

Je vous ai déjà dis que je n’allais pas céder à la pression de l’automne qui arrive donc pas question de ranger définitivement ma sorbetière ! Surtout que si vous suivez bien elle m’a lâchée mais heureusement la madame du service client a senti mon désespoir et hop sous 8 jours réception d’une toute belle et sans défaut :lol: Il faut tout de même que je l’inaugure sait-on jamais hihi Bon tout ça pour vous dire que c’est trop bon , onctueux à souhait et très fruité ;-)

 

Commencer par préparer le sirop pour qu’il puisse refroidir ! Verser l’eau , le sucre et le sirop de grenadine dans une casserole à feu doux . Laisser fondre le sucre jusqu’à ébullition puis retirer du feu et réserver .

Eplucher les mangues , retirer les noyaux et prélever la chair à l’aide d’une cuillère . La mixer très finement afin d’obtenir un coulis puis ajouter le sirop refroidi . Bien mélanger le tout !

Verser votre préparation à la mangue dans votre sorbetière et turbiner pendant à peu près 30 minutes . Lorsque le sorbet a pris la consistance voulue le transvaser dans un bac adapté à la congélation . Laisser prendre le sorbet minimum 2 heures !

Si vous n’avez pas de sorbetière , verser le sorbet mangue dans un bac adapté et laisser à la congélation au minimum 2 h . Sortir le sorbet plusieurs fois pour le fouetter et ainsi éviter qu’il y ait des cristaux qui se forment !

 

Evadez-vous avec ce plaisir glacé exotique ;-)

 

 

Si vous voulez suivre mes aventures sucrées, salées, chocolatées, caramélisées etc la Newsletter est de sortie ! N’hésitez pas non plus à laisser votre p’tit mot gourmand c’est précieux ;-)

 

 

INGRÉDIENTS (pour 12 falafels)

1 boite de pois chiches (265 g égouttés)

1/2 oignon blanc

3 cs de Maïzena (ou farine)

2 cc de persil surgelés (ou frais 1/2 botte)

2 cs d’huile aromatisée ail et gingembre (ou huile d’olive)

 

 

 

 

Préparation 10 minutes

Repos au réfrigérateur 30 minutes

Cuisson environ 5 minutes

 

Je continue la semaine libanaise avec des boulettes de pois chiches appelées « falafel » qui sont très consommées au Liban notamment en sandwich (pain pita) avec des crudités ! Les falafels s’accompagnent parfaitement avec le houmous proposé dans ma dernière publication ;-) J’ai voulu une recette très simple pour que vous puissiez la réaliser facilement donc je n’ai pas ajouté de fèves , de coriandre et de cumin qui sont normalement utilisés ! Allez chiche vous les essayer et vous me direz !? :lol:

 

Dans le bol de votre robot ou mixeur mettre  les pois chiches égouttés , l’oignon émincé grossièrement , le persil , l’huile et la farine . Mixer tous les ingrédients pour obtenir une pâte homogène qui ressemble à une purée !

Avec la pâte obtenue , former des boulettes à la main d’à peu près 30/40 g .  Attention de ne pas les faire trop petites sinon elles vont se détacher à la cuisson ! Réserver au réfrigérateur les boulettes de falafel dans une assiette minimum 30 minutes . C’est l’astuce que j’ai trouvé afin qu’elles soient plus fermes et cuisent sans s’effriter ;-)

Dans un wok , sauteuse ou poêle assez haute verser suffisamment d’huile pour que les falafels soient entièrement immergés . Faire frire dans une huile très chaude en les retournant pour une cuisson uniforme . Les falafels doivent être légèrement dorés !

Dans une assiette placer un papier absorbant et déposer les falafels pour enlever l’excédent d’huile . Afin de ne pas avoir de goût trop prononcé d’huile j’utilise celle de pépin de raisin !

 

Pour un mezzé simple avec le pain pita , le houmous et les falafels je fais une salade de tomates et concombre que j’arrose de citron , d’huile aux arômes naturels ail/gingembre ou sésame et de persil . C’est très léger et frais ;-)

 

 

Si vous voulez suivre mes aventures sucrées, salées, chocolatées, caramélisées etc la Newsletter est de sortie ! N’hésitez pas non plus à laisser votre p’tit mot gourmand c’est précieux ;-)

 

 

INGRÉDIENTS (pour 4 pitas de 100 g)

250 g de farine

12 cl d’eau tiède

2 cs d’huile d’olive (ou de sésame)

1 cc de levure

1 cc de sel

 

 

 

 

Préparation 10 mn

Repos 2h + 1h

Préchauffage 240°

Cuisson 5 mn à 200°

 

Le Liban est toujours à l’honneur cette semaine avec le pain pita pour tartiner le houmous ouffff vous allez enfin pouvoir en manger :lol: La recette est très simple , demande peu de temps mais surtout quel régal ! Je l’ai réalisée plusieurs fois avant de vous la délivrer pour être sure de la réussite chez vous ;-) La pita peut être garnie de ce que vous voulez pourvu que ce soit généreux . Allez hop il est temps de pétrir pour un mezzé convivial qui est un vrai moment de partage comme dans la tradition libanaise ! Vous aurez la suite demain …

 

Dans un grand saladier , mélanger la farine et le sel pour tamiser à l’aide d’un batteur (crochets à pétrin) ou un robot .

Faites un puits dans la farine puis ajouter la levure . Verser dessus un peu d’eau tiède pour la réactiver et laisser agir 5 minutes !

Lorsque la levure est prête verser le reste d’eau tiède ainsi que l’huile puis pétrir au robot/batteur . Finir à la main et former une boule bien homogène !

Couvrir le saladier et laisser en pousse pendant 2 h à température ambiante . L’idéal étant dans un micro-ondes éteint qui fait office d’étuve !

Après le temps de repos , la pâte aura doublé de volume et fera à peu près 400 g . La diviser en 4 pâtons de 100 g . Vous pouvez également faire des pitas plus épaisses en divisant la pâte en 2 !

Pétrir sur une planche chaque pâton pour les former en boule puis remettre en pousse sans couvrir pendant environ 1 h . Je mets mes pitas sur une grille dans mon four éteint !

Après cette 2ème pousse sortir les pitas du four et préchauffer à 240 ° avec votre plaque où vous les cuirez pour qu’elle soit très chaude aussi . Pendant que votre four chauffe , aplatir les pâtons à la main puis les étaler au rouleau afin d’obtenir des galettes rondes épaisses de diamètre 15/16 .

Avant d’enfourner vos pitas les humidifier de chaque côté avec vos mains légèrement mouillées ! Baisser votre four à 200 ° et déposer les pains sur la plaque chaude .

Laisser cuire pendant à peu près 5 minutes selon votre four . Vous verrez que les pitas gonflent … c’est impressionnant ;-)

Quand elles sont cuitent les sortir rapidement du four pour ne pas qu’elles se dessèchent ! Pour garder les pitas bien chaudes les mettre dans une assiette couverte au dessus d’une casserole remplie d’eau bouillante . J’ai utilisé mon cuit vapeur à micro-ondes c’était idéal !

 

Bon voyage à l’oriental ;-)

 

 

Si vous voulez suivre mes aventures sucrées, salées, chocolatées, caramélisées etc la Newsletter est de sortie ! N’hésitez pas non plus à laisser votre p’tit mot gourmand c’est précieux ;-)

 

Pages: < Prec 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 Suiv >