INGRÉDIENTS (pour 1 grand bol 40/50 cl)

2 yaourts grecs

1 concombre

sel

ail en poudre

 

 

 

 

 

 

 

Préparation  5 mn

Temps de pause pour le concombre minimum 1h

 

Je continue avec cette recette très simple et rapide à faire pour vos repas de fin d’année . En accompagnement avec les blinis sans gluten chécrobon  Vous pouvez aussi rajouter des petites crevettes fraiches elles se marient très bien avec le tzatziki … c’est léger et frais pour une entrée 

 

Éplucher le concombre mais pas forcément en entier . Vous pouvez laisser un peu de peau si il est bio !

Râper le concombre puis le transférer dans une passoire avec un peu de sel , couvrir et  laisser dégorger .

Après le temps de pause du concombre râpé ,  préparer un bol (environ 50 cl) où vous mettrez d’abord les yaourts puis le concombre et enfin l’ail en poudre . Vous rectifierez l’assaisonnement si nécessaire (sel/ail) selon le goût désiré .

Placer votre bol couvert au frais jusqu’au dernier moment !

 

A déguster sans modération

 

 

Si vous voulez suivre mes aventures sucrées, salées, chocolatées, caramélisées, sans gluten etc la Newsletter est de sortie ! N’hésitez pas non plus à laisser votre p’tit mot gourmand c’est précieux 😉

 

 

INGRÉDIENTS (pour environ 30 blinis « moyens »)

175 g de farine de riz complet

75 de farine de sarrasin

1 cc de levure sèche de boulanger

1 cc de sel

2 œufs entiers

30 cl de lait de riz tiédi (ou lait de vache)

2 cs d’huile d’olive

 

 

 

 

Préparation 15 mn

Repos minimum 2h

Cuisson 10 mn

 

Après les pancakes voici la recette des blinis sans gluten pour vous régaler avec du salé La recette est ultra simple et rapide à réaliser ! Ils sont tout moelleux c’est un délice de les faire soi-même Avec les repas de fête de fin d’année qui arrivent vous allez pouvoir épater et faire plaisir à vos invités avec du fait maison … et les accompagner avec du houmous maison , du tzatziki maison , du saumon/crème aneth etc

 

Commencer par préparer votre levure boulangère ! Dans un doseur , verser les 30 cl de lait de riz (ou lait de vache) pour le chauffer un peu (il faut qu’il soit juste tiède) au micro-ondes puis ajouter la levure (1 càc) et un peu de sucre pour l’alimenter . Laisser la levure prendre (elle doit remonter à la surface) !

En attendant que la levure soit prête , verser tous les ingrédients secs dans un saladier (farines + sel) puis mélanger .

Quand la levure est prête , ajouter tous les ingrédients liquides (lait/levure , œufs entiers et huile d’olive) puis fouetter énergiquement pour obtenir une pâte bien homogène . La pâte doit être épaisse ! Couvrir d’un linge ou d’un couvercle et laisser reposer pour que la levure fasse son effet de vahiné … c’est gonflé lol

Avant de vous servir de la pâte à blinis il faudra à nouveau la mélanger !

Préparer une poêle antiadhésive (sans ajout de matière grasse) en la chauffant bien fort puis baisser un peu avant de déposer une petit louche de pâte pour former le blini . J’utilise ma grande crêpière pour faire les blinis (comme pour les pancakes) ça me permet d’en faire 4/5 en même temps ! Vous les ferez plus ou moins grands selon ce que vous voulez en faire donc lea quantité est donnée à titre indicatif 😉

Bien surveiller la cuisson pour ne pas qu’ils brunissent trop vite ! Vous verrez se former au fur et à mesure des petites bulles et c’est à ce moment là que vous retournerez le blini .

 

A déguster en apéro/entrée tartiné de ce qu’il vous fera envie

 

 

Si vous voulez suivre mes aventures sucrées, salées, chocolatées, caramélisées, sans gluten etc la Newsletter est de sortie ! N’hésitez pas non plus à laisser votre p’tit mot gourmand c’est précieux 😉

 

 

INGRÉDIENTS (pour environ une douzaine de congolais)

100 g de noix de coco râpée

50 g de sucre de canne 

2 blancs d’œufs

 

 

 

 

 

 

 

 

Préparation  10 mn

Cuisson  20 mn à 180 °

 

Pour la petite histoire pour cette recette c’est que je cherchais un dessert très simple, très rapide, qui nécessite très peu d’ingrédients et surtout de la noix de coco pour faire plaisir à mon mari qui en raffole (ça m’évite de faire des crêpes sans arrêt noix de coco/chocolat lol) . J’ai donc opté pour ces congolais tout coco ultra facile à réaliser et qui prend peu de temps ! Vous verrez vous allez très vite les adopter…vous ne pourrez plus vous en passer…du coup oust la corvée de crêpes

 

Dans un saladier à bord haut verser la noix de coco , le sucre et les blancs d’œufs puis mélanger le tout pour que les ingrédients secs (coco/sucre) soient bien imbibés d’œufs . La pâte doit être humide !

Préparer une grille de cuisson garnie d’une toile exopat ou du papier sulfurisé où vous déposerez au fur et à mesure les congolais .

Prélever à peu près 20/30 g de pâte (à vous de voir la grosseur que vous voulez obtenir) puis former dans le creux de la main une boule aplatie et la déposer sur votre papier sulfurisé ou toile de cuisson . Pour la forme vous pouvez varier et les faire tout ronds selon vos envies !

Enfourner à four froid (sans préchauffage) pour à peu près 15/20 min selon le type de four que vous utilisez , surveillez la coloration pour ne pas que les congolais soient trop brunis sauf si vous les aimez plus croquants à l’extérieur ! Le dessous doit être aussi colorés mais encore « mous » car ils finissent leur cuisson à la sortie du four !

 

Alors convaincu(e)s les gourmand(e)s ?

 

 

Si vous voulez suivre mes aventures sucrées, salées, chocolatées, caramélisées etc la Newsletter est de sortie ! N’hésitez pas non plus à laisser votre p’tit mot gourmand c’est précieux 😉

 

Pour les gourmand(e)s fidèles , vous savez que mon blog se tourne vers de nouvelles expériences culinaires donc à partir de Septembre 2016 je vais vous régaler autrement . Mes recettes seront nécessairement sans gluten , principalement bio et parfois sans lactose . Je reviens très vite avec des gourmandises sucrées et salées qui peuvent régaler même les non intolérants/sensibles au gluten … ce n’est pas incompatible !

Mes recettes sans gluten ne contiennent pas de produits transformés ! C’est à dire que lorsque je « crée » une gourmandise je fais beaucoup d’essais avec plusieurs farines et plusieurs dosages pour trouver le mix maison « idéal » et que je n’utilise pas de tout prêt … pour moi il n’y a aucun intérêt sinon ce n’est plus de vraies recettes ! J’essaie aussi surtout de pas compliquer la recette avec des multiplications de farines ou d’ingrédients qui ne sont pas forcément à la portée de tous .

Pour marquer ce tournant gourmand je planche aussi sur un nouveau design pour le blog pour début 2017 … vous me direz si ça vous plait !?

Si vous avez des questions n’hésitez pas à me contacter ainsi que pour me suggérer une recette qui vous ferait plaisir et qui n’est pas encore sur mon blog

K’rol

 

 

INGRÉDIENTS (pour une quinzaine de pancakes)

200 g de farine de riz complet 

50 g de farine de châtaigne

40 g de sucre de canne complet

2 cc de levure sans gluten

2 œufs entiers + 40 g de beurre fondu

30 cl de lait

 

 

 

Préparation 10 mn

Repos minimum 1h

Cuisson 10 mn

 

J’adore les pancakes tout frais au petit déjeuner et comme je ne pouvais me résigner à ne plus en déguster (comme pour le pain fait maison) j’ai tout naturellement essayer plusieurs mix pour vous sortir LA recette que vous ne pouvez manquer Vous avez vu suis généreuse quand même à me dévouer corps et âmes pour tester … gouter … retester … regouter … quel supplice mdr A part dire des bêtises … je pense que vous allez aussi les adorer … vous me direz si ça valait la peine que je me sacrifie !?

Pour la version des pancakes à la vanille avec gluten sans levure c’est par ici (cliquer pour accéder à la recette)

 

Commencer par faire fondre le beurre au micro-ondes dans un petit saladier pour le laisser refroidir un peu avant d’ajouter le lait et œufs que vous aurez sortis du réfrigérateur au préalable pour éviter la différence de t° avec le beurre .

En attendant verser les farines ,le sucre et la levure dans un grand saladier puis mélanger au fouet .

Ajouter le lait et l’œuf entier dans le beurre fondu refroidit puis fouetter énergiquement à la fourchette . Incorporer ensuite la préparation dans votre mélange précédent (farine/sucre/levure) puis fouetter à nouveau l’ensemble pour obtenir une pâte bien homogène épaisse .

Recouvrir avec un couvercle votre saladier pour le mettre au frais et laisser la pâte à pancakes reposer . Il faudra la mélanger à nouveau avant de faire vos pancakes !

Préparer une poêle antiadhésive (sans ajout de matière grasse) en la chauffant bien fort puis baisser un peu avant de déposer une petit louche de pâte pour former le pancake . J’utilise ma grande crêpière pour faire les pancakes ça me permet d’en faire 4/5 en même temps !

Bien surveiller la cuisson pour ne pas qu’ils brunissent trop vite ! Vous verrez se former au fur et à mesure des petites bulles et c’est à ce moment là que vous retournerez le pancake .

 

A déguster au petit déjeuner ou à n’importe quelle heure de la journée tellement ils sont gourmands

 

 

Si vous voulez suivre mes aventures sucrées, salées, chocolatées, caramélisées, sans gluten etc la Newsletter est de sortie ! N’hésitez pas non plus à laisser votre p’tit mot gourmand c’est précieux 😉

 

 

INGRÉDIENTS (pour 2 baguettes d’environ 500 g)

200 g de farine de riz complet

200 g de farine de riz

100 g de farine de sarrasin

2 cs de psyllium + 2 cc de sel

10 figues blanches ou noires (ou un mixte)

2 cc de levure boulangère (type saf-levure) + 40 cl d’eau tiède

 

 

 

Préparation 15 min.

Repos environ 1h

Cuisson 45 à 55 min. à 250 °

 

Une première recette de pain sans gluten que j’aime déguster au petit déjeuner 😎 J’ai ajouté des figues fraiches pour … comme vous vous en doutez … finir celles qui poussent comme la mauvaise herbe dans mon jardin lol Le pain est super gourmand avec les figues … pour manger avec du salé c’est aussi divinement bon 😉

Pour la version de la Baguette de pain traditionnelle avec gluten c’est par ici (cliquer pour accéder à la recette)

 

Commencer par préparer votre levure dans de l’eau tiède (environ 40cl) avec une cuillère à café rase de sucre pour l’alimenter . Elle est prête quand elle remonte à la surface !

En attendant , laver et couper vos figues en morceaux (en tranche de préférence) puis réserver .

Dans un saladier mélanger les farines , le sel et le psyllium . Faire un puits au milieu pour verser la levure préparée puis pétrir pour obtenir une pâte à pain bien homogène . Si il reste de la farine au fond du saladier rajouter un peu d’eau (c’est normal car la farine de sarrasin absorbe plus vite !) .

Diviser la pâte a pain obtenue pour former vos 2 baguettes (la pâte finie fait environ 950 g) . Sur une planche farinée prendre votre 1er pâton pour l’étaler en un large rectangle (fariner vos mains ça colle un peu) puis déposer vos figues tranchées à peu près au milieu . Replier ensuite le bas du rectangle , puis le haut et enfin refermer la baguette par les extrémités comme un paquet cadeau . Placer la baguette obtenue (pliage en-dessous) sur votre grille du four garnie d’un papier sulfurisé ou d’une toile exopat . Faire de même pour le 2ème pâton puis laisser en pousse dans votre four pour une bonne étuve !

Après le temps de pousse d’à peu près 1h , enfourner vos baguettes à froid (non préchauffé) à 230 ° pour environ 45/50 minutes selon votre four . Les baguettes sont cuites lorsque vous tapotez dessous et qu’elles sonnent creux !

Après la cuisson , laisser refroidir les baguettes sur votre grille . Une fois que les baguettes sont froides les envelopper dans un linge (torchon en lin ou coton) pour la conservation !

 

Bonne découverte avec le sarrasin … clin d’œil de ma région natale

 

 

Si vous voulez suivre mes aventures sucrées, salées, chocolatées, caramélisées, sans gluten etc la Newsletter est de sortie ! N’hésitez pas non plus à laisser votre p’tit mot gourmand c’est précieux 😉  

 

 

INGRÉDIENTS (pour environ 600g de chutney)

500 g de figues fraiches

1/2 oignon blanc bio

1 cc de sel (rase)

1 cs de sucre + 5 cl d’eau + 1 noisette de beurre demi-sel

15 cl d’eau + 1 cc de sucre + 2 cs de vinaigre de figues (ou autre vinaigre à défaut de celui aux figues)

 

 

 

 

 

Préparation 10 mn

Cuisson 30 mn

 

Je vous propose aujourd’hui une recette très simple mais qui fait toujours son petit effet surtout quand c’est fait maison . Pour les gourmands fidèles vous savez que j’ai des figues à profusion donc c’est en complément de ma première recette de vinaigre de figues pour les liquider 😆 Pour offrir ou pour se régaler en accompagnement avec un riz , avec un plat indien (cuisse de poulet tandoori) , un plat éthiopien (injera) , du chèvre avec un bon pain fait maison , du fois gras , un hamburger etc 

 

Commencer par découper les oignons en tranche puis les faire revenir dans une poêle avec 1 cuillère à soupe de sucre + 5 cl d’eau + une noisette de beurre salé . Cuire environ 10 min à feu doux jusqu’à absorption de l’eau .

En attendant que les oignons soient bien colorés/caramélisés découper vos figues en morceaux .

Quand les oignons sont prêts , ajouter les figues coupées ainsi que 15 cl d’eau + 1 cuillère à café de sucre + 1 cuillère à café rase de sel + 2 cuillère à soupe de vinaigre de figues . Je mets très peu de sucre car je préfère rectifier au moment de me servir du chutney et d’assaisonner avec des épices selon le plat d’accompagnement 😉 Pour le vinaigre si vous n’avez pas celui de figues vous pouvez utiliser du vinaigre balsamique !

Laisser cuire jusqu’à absorption de l’eau à peu près 30 minutes à couvert .

Une fois que votre préparation est cuite et bien compotée la passer au robot ou au mixeur pour obtenir un chutney bien homogène puis verser dans des pots en verre . Retourner les pots et attendre qu’ils soient refroidis pour les conserver au réfrigérateur !

 

Bonne dégustation avec du fois gras , du fromage ou en accompagnement avec un poulet tandoori  comme dans les restaurants indiens 😉

 

 

Si vous voulez suivre mes aventures sucrées, salées, chocolatées, caramélisées, sans gluten etc la Newsletter est de sortie ! N’hésitez pas non plus à laisser votre p’tit mot gourmand c’est précieux 😉

 

 

INGRÉDIENTS (pour 1 litre de vinaigre de figues)

500 g de figues fraiches

50 cl de vinaigre blanc

100 g de sucre

 

 

 

 

 

 

 

 

Préparation 5 mn

Cuisson environ 30 mn

 

Une recette très simple et rapide de vinaigre fait maison avec mon plein de figues fraiches du jardin … j’en ai à profusion c’est la pleine saison donc il fallait bien que je trouve comment ne pas les gâcher … parce qu’en manger tous les jours … au secours j’en peux plus … aidez-moi 😆 En prévision de l’hiver j’ai fait aussi des conserves de chutney avec des épices différentes selon le plat que je ferai et du pain aux figues à la farine de sarrasin 😉

 

Dans une casserole verser tout d’abord le vinaigre et le sucre puis laisser bouillir .

Baisser le feu puis ajouter les figues découpées et laisser cuire (feu doux) à couvert environ 30 minutes .

Lorsque le vinaigre est prêt mixer le tout et le verser dans des petites bouteilles ou une seule d’1 litre . Retourner votre bouteille jusqu’à refroidissement !

Ce vinaigre de figues se garde sans contrainte de temps , le vinaigre et sucre faisant office de conservateurs naturels . Vous pouvez aussi utiliser du vinaigre de cidre mais votre vinaigre sera beaucoup plus fort ou acide en goût !!!

 

A déguster tout simplement avec une salade mâche/tomates/figues fraiches/chèvre et pain aux figues ou en déglaçage avec du canard ou du foie gras 😉

 

 

Si vous voulez suivre mes aventures sucrées, salées, chocolatées, caramélisées, sans gluten etc la Newsletter est de sortie ! N’hésitez pas non plus à laisser votre p’tit mot gourmand c’est précieux 😉

 

 

INGRÉDIENTS (pour 4 pains à hamburgers)

250 g de farine

1 œufs entiers + 1 jaune (pour la dorure)

10 g de levure fraiche + 10 cl de lait tiède

40 g de beurre demi-sel (ou doux)

1 cs de sucre (environ 15 g)

1 cc de sel

 

 

 

 

 

Préparation 10 mn

Repos en plusieurs étapes environ 4h

Cuisson environ 20 mn à 180°

 

Enfin vous allez pouvoir manger des hamburgers dignes de ce nom 😆 C’est une recette de base briochée que j’adore (pain brioché au chocolat) donc je me suis dit que j’allais l’adapter en salé pour ces petits pains pour le coup ultra moelleux … je suis sure qu’après les avoir dévorer vous ne verrez plus comme avant les pseudos restos rapides beurk  … vous voyez de qui je parle … clown et compagnie 😆   

 

Commencer par préparer la levure en l’émiettant dans le lait tiède avec une cuillère à café rase de sucre en poudre pour « nourrir » la levure ! Elle est prête lorsqu’elle mousse et remonte à la surface . Si vous utilisez de la levure sèche type saf-levure mettre 1 cuillère à café dans le lait tiède avec le sucre puis mélanger (attendre qu’elle remonte comme pour la fraiche) !

Verser la farine , le sucre et le sel dans un grand saladier puis mélanger ces ingrédients secs . Ajouter  la levure préparée et l’œuf entier puis pétrir pour obtenir une pâte bien homogène .

Ajouter les morceaux de beurre à la pâte obtenue puis pétrir à nouveau pour qu’ils soient complètement incorporés . Former une boule , couvrir et laisser pousser à température ambiante ou dans un four éteint avec un verre d’eau bouillante pour une bonne étuve (surtout l’hiver) . La pâte doit doubler de volume après à peu près 1h30/2h de repos selon la saison !

Casser la pâte après la pousse en la pétrissant légèrement pour reformer une boule lisse puis la réfrigérer pendant 1h . Couvrir ou filmer votre saladier !

Après le temps de pousse sortir la pâte du réfrigérateur et casser la à nouveau . Préparer une toile de cuisson (exopat) ou du papier sulfurisé sur votre grille du four pour mettre au fur et à mesure vos pains à hamburgers formés en boule .

Sur une planche farinée , diviser votre pâte en 4 parts égales . Former vos pains hamburgers en boule et les déposer sur votre grille préparée . Les enfourner dans votre four éteint pour la dernière pousse d’environ 1h , ils vont doubler de volume !

Après le temps de pousse sortir les pains à hamburgers pour les dorer au jaune d’œuf battu et les parsemer de grains de sésame sur le dessus . Enfourner à four froid (180 °) pendant environ 20 minutes selon votre four . Ils doivent être bien dorés sur le dessus !

 

A garnir selon vos envies du moment 😉

 

 

Si vous voulez suivre mes aventures sucrées, salées, chocolatées, caramélisées, sans gluten etc la Newsletter est de sortie ! N’hésitez pas non plus à laisser votre p’tit mot gourmand c’est précieux 😉

 

 

INGRÉDIENTS (pour 1 fouace de 700/800 g )

400 g de farine

80 g de sucre en poudre

2 œufs entiers (+1 pour la dorure)

10 cl de lait tiède + 15 g de levure fraiche*

60 g de beurre demi-sel ramolli

5 cl de fleur d’oranger

 

 

Préparation  10 mn

Repos environ 3h en plusieurs étapes

Préchauffage 180 °

Cuisson  30 mn

 

Toutes les recettes ont une histoire et bien sur celle-ci n’y échappe pas 😉 Une escapade dans l’Aubrac m’a fait découvrir cette gourmandise briochée et bien évidemment – aussitôt rentrée – aussitôt dans mon pétrin pour essayer 😆 Vous trouverez plusieurs recettes puisque chaque région a sa spécificité donc je vous donne la mienne qui se rapproche des fouaces de Laguiole parfumées à la fleur d’oranger et en forme de couronne sucrée en dernière minute à la sortie du four … une tuerie ultra moelleuse qui se mange sans fin / faim 😛  

 

Dans un grand saladier verser la farine et le sucre puis mélanger . Faire un puits au milieu , effriter la levure fraiche , verser un peu de lait tiède dessus puis laisser agir 5 minutes . Lorsque la levure est prête ajouter tous les autres ingrédients (reste de lait tiède , œufs entiers , fleur d’oranger et morceaux de beurre ramolli) puis pétrir jusqu’à ce que la pâte à brioche soit homogène et se détache des parois . La pâte reste un peu collante !

*Si vous n’avez pas de levure fraiche : utiliser 1 sachet de levure boulangère ou de la levure active sèche – type saf-levure – 2 càc rase que vous préparerez séparément  (la mettre dans un récipient avec le lait tiède et un peu de sucre en poudre pour la nourrir puis attendez qu’elle remonte à la surface) !

Former une boule et couvrir le saladier pour le temps de pousse (environ 1h30)  , la pâte va doubler de volume . Pour avoir une bonne étuve mettre votre pâte dans un endroit « confiné » tel que le micro-ondes ou votre four surtout l’hiver .

Au bout de ce laps de temps ,  casser / dégazer la pâte en la pétrissant légèrement à l’aide d’une spatule/corne afin de lui redonner sa forme initiale . Fariner généreusement vos mains et votre plan de travail pour y déposer la boule de pâte et la travailler en formant une couronne avec un trou au milieu . Placer votre couronne obtenue dans un moule adapté au four préalablement garni de papier sulfurisé puis remettre à pousser votre fouace . Attention à utiliser un moule suffisamment haut car la fouace va prendre à nouveau du volume surtout après à la cuisson !

Au bout d’1h/1h30 de pousse ,  préchauffer le four à 180° ! Pendant ce temps préparer la dorure avec 1 œuf entier battu puis badigeonner au pinceau tout le dessus de la fouace et enfourner 30 minutes selon votre four . Elle doit être bien dorée ! Pour vérifier la cuisson planter une lame de couteau qui doit revenir sèche .

Après cuisson (juste à la sortie du four) , badigeonner la fouace de fleur d’oranger avec un pinceau et saupoudrer de sucre en poudre . Enlever la fouace du moule et du papier sulfurisé délicatement pour la mettre sur une grille jusqu’à refroidissement .

Pour varier les plaisirs et selon vos envies vous pouvez rajouter des fruits confits ou du sucre perlé . Si vous n’avez pas de moule couronne vous pouvez bien évidemment utiliser celui de votre choix !

 

Bonne balade gourmande dans l’Aveyron 😉

 

 

Si vous voulez suivre mes aventures sucrées, salées, chocolatées, caramélisées etc la Newsletter est de sortie ! N’hésitez pas non plus à laisser votre p’tit mot gourmand c’est précieux 😉

 

Pages: < Prec 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suiv >