INGRÉDIENTS (pour 1 pain d’environ 450 g)

250 g de farine

20 cl de lait froid

60 g de chocolat noir en morceaux

1 cc de bicarbonate de soude (ou levure chimique)

1 cc de sel fin

 

 

 

 

Préparation 10 mn

Préchauffage à 200°

Cuisson 30 mn

 

Aujourd’hui j’espère vous surprendre avec ce pain ultra facile et surtout ultra rapide . Je pétris tous les 2 jours depuis quelques années et là je dois dire que j’ai été ultra bluffée ! Le principe est de très peu travailler la pâte et de cuire le pain rapidement . Je me suis inspirée d’une recette trouvée dans mon nouveau superbe livre d’ Emmanuel Hadjiandreou qui donne ultra envie ;-) Bon vous aurez compris que dans cette recette il n’y a que du « ultra » donc avant que vous en fassiez une overdose (de mon ultra blabla) je vous laisse dans votre pétrin :lol:

 

Commencer par couper le chocolat en pépites puis réserver . Ne les faites pas trop petites pour éviter que le chocolat fonde totalement à la cuisson !

Dans un saladier , verser la farine , le sel , le bicarbonate de soude et le chocolat puis mélanger au fouet . Faire un puits , ajouter le lait froid puis mélanger à nouveau à la cuillère en bois sans trop insister . La pâte doit être quand même bien homogène , vous ne devez plus « voir » de farine !

Fariner votre plan de travail ou planche en bois et transvaser la pâte obtenue . Saupoudrer généreusement de farine la pâte à pain et la rouler sur elle-même afin d’obtenir une boule .

Chemiser avec du papier sulfurisé ou fariner un moule adapté à la cuisson au four et y déposer la pâte à pain . Avant de le cuire inciser le pain profondément avec un couteau à lame lisse (en croix) .

Enfourner le pain à four chaud (200°) et le laisser cuire environ 30 minutes selon votre four . Pour vérifier la cuisson retourner le pain et tapoter le fond , il doit sonner creux ! Après la cuisson le laisser refroidir sur une grille .

Le pain se conserve sous un torchon ou dans un sac spécial pain pendant au moins 3 jours sans durcir .

 

Régalez-vous avec une bonne tranche au petit déjeuner ou au goûter ;-)

 

 

Si vous voulez suivre mes aventures sucrées, salées, chocolatées, caramélisées etc la Newsletter est de sortie ! N’hésitez pas non plus à laisser votre p’tit mot gourmand c’est précieux ;-)

 

 

INGRÉDIENTS (pour 2 kouglofs d’environ 450 g)

300 g de farine + 50 g de sucre en poudre

1 œuf entier

15 cl de lait tiède + 1 sachet de levure de boulanger

80 g de beurre salé (ou doux)

20 g environ d’amandes effilées

150 g de raisins secs + 2 cs de rhum

 

 

Préparation 15 mn

Repos 3h30/4h en plusieurs étapes

Cuisson environ 30 mn à 180° (sans préchauffage)

 

Après le pain d’épices , je vous balade à nouveau vers l’est de la France avec ce Kouglof de toute beauté :lol: C’est une première et je dois dire qu’une fois n’est pas coutume je suis bien fière de moi :oops: Il faut aussi que je vous avoue que j’en avais jamais mangé donc je ne savais même pas comment il devait être en goût ! Heureusement que j’ai un mari fondu de Kouglof … il parait que c’était une « tuerie » oufff sinon vous n’auriez jamais eu la recette :lol:

 

Préparer tout d’abord les raisins secs avec le rhum et du sucre vanillé (facultatif) afin qu’ils macèrent un minimum . La veille étant l’idéal pour que les raisins gonflent ! Si vous le faites le jour même : préparer une petite casserole avec le mélange (rhum + sucre vanillé) en rajoutant de l’eau pour que les raisins soient complétement immergés . Laisser à ébullition (feu doux) jusqu’à ce que vous les incorporiez à la pâte en les égouttant au préalable !

Verser la farine et le sucre dans un saladier assez haut puis mélanger . Faire un puits au milieu et y ajouter la levure ainsi que le lait tiède . Attendre 5 mn que la levure prenne puis ajouter l’œuf entier . Pétrir jusqu’à ce que vous obteniez une pâte bien homogène , lisse et élastique .

Former une boule avec la pâte et ajouter les morceaux de beurre ramollis . Pétrir jusqu’à ce que le beurre soit totalement incorporé puis ajouter les raisins égouttés . Mélanger à nouveau , reformer une boule de pâte puis couvrir avec un couvercle ou une assiette . Laisser en pousse environ 2h . L’hiver comme il fait plus froid la pâte a quelques fois du mal à lever donc mettez votre saladier dans un four éteint accompagné d’un petit bol d’eau bouillante !

Après la pousse la pâte aura doublé de volume ! Retravailler la pâte en appuyant légèrement dessus (dégazer) afin qu’elle reprenne son volume initial puis la diviser en 2 parts égales . Avant de mettre la pâte dans vos moules adaptés (kouglof ou savarin) bien les badigeonner de beurre pour faciliter le démoulage puis saupoudrer d’amandes effilées .

Pour la 2ème pousse , enfourner vos moules dans votre four froid (laisser le petit bol d’eau bouillante) et laisser pendant 1h . Les kouglofs vont à nouveau doubler de volume !

Après ce laps de temps , laisser vos kouglofs dans le four et les cuire à 180 ° pendant environ 30 mn (selon votre four le temps varie) . Ils doivent être bien dorés sur le dessus ! Démouler à l’envers vos kouglofs sur une grille puis saupoudrer les de sucre glace . Pour conserver les kouglofs les couvrir d’un torchon coton ou lin ! Ils se gardent aisément 2/3  jours , restent bien moelleux et pas secs .

 

A déguster pour le p’tit déjeuner ;-)

 

 

Si vous voulez suivre mes aventures sucrées, salées, chocolatées, caramélisées etc la Newsletter est de sortie ! N’hésitez pas non plus à laisser votre p’tit mot gourmand c’est précieux ;-)

 

 

INGRÉDIENTS (pour un moule à cake de 27 cm)

250 g de farine (150 g T110 ou T150 + 100 g T45)

200 g de miel bio (de votre choix)

1 œuf (uniquement le jaune)

10 cl de lait

1 cc bombée de levure chimique

2 cc de mélange à pain d’épices

 

 

Préparation 10 mn

Cuisson environ 40 mn à 180 ° (sans préchauffage)

 

Me revoilà les gourmand(e)s après un bon moment sans publier :oops: Aujourd’hui je vous propose un retour en enfance avec Mr Prosper…youpla…boum :lol: Ça me rappelle aussi mon séjour à Colmar et Strasbourg l’année dernière … un p’tit peu de nostalgie ! Ce pain d’épices est facile et très rapide à réaliser alors oust je ne veux plus vous voir  :mrgreen:

 

Verser la farine , le mélange à pain d’épices et la levure dans un saladier puis bien mélanger l’ensemble des ingrédients secs . Pour la farine vous pouvez varier en utilisant soit de la seigle (T110) ou de la complète (T150) selon vos envies .

Dans une casserole à feu doux , mettre le lait et le miel jusqu’à ce que celui-ci soit totalement fondu . Comme pour les farines vous pouvez diversifier les plaisirs et l’intensité  du goût en choisissant un miel foncé et fort (comme le sapin ou châtaigner par exemple) !

Verser la préparation chaude sur le premier mélange (farine/5 épices/levure) . Fouetter énergiquement pour obtenir une pâte bien homogène ! Ajouter ensuite le jaune  d’œuf et mélanger à nouveau .

Préparer un plat à cake avec du papier sulfurisé puis verser la pâte à pain d’épices . Enfourner à four froid pendant 40  mn selon votre four . Vérifier la cuisson en piquant  une lame de couteau à l’intérieur du pain d’épices , elle doit « revenir » sèche !

 

Bon retour en enfance ;-)

 

 

Si vous voulez suivre mes aventures sucrées, salées, chocolatées, caramélisées etc la Newsletter est de sortie ! N’hésitez pas non plus à laisser votre p’tit mot gourmand c’est précieux ;-)

 

 

INGRÉDIENTS (pour 8 pancakes)

125 g de farine

20 g de sucre pur canne (ou blanc)

1 œuf entier + 2 blancs

15 cl de lait

20 g de beurre

1 cc d’extrait de vanille (ou 1 sachet de sucre vanillé)

 

 

Préparation 10 mn

Repos minimum 1h

Cuisson 10 mn

 

Je vous propose aujourd’hui de bien démarrer votre journée avec cette gourmandise américaine ;-) La recette est simplissime mais quel régal ! Après plusieurs essais , j’ai finalement opté pour les blancs en neige plutôt que traditionnellement avec de la levure chimique . Je dois vous avouer qu’ elle et moi nous ne sommes pas du tout copine vu qu’elle me fait l’effet d’une vahiné … c’est gonflé :lol: hormis ce désagrément c’est surtout parce que je trouve que les pancakes sont plus moelleux , plus aérés et surtout beaucoup plus légers du coup évidemment vous pouvez en manger plus :mrgreen:

 

Commencer par mettre les 2 blancs d’œuf dans un grand bol que vous réserverez au réfrigérateur avec les fouets de votre batteur !

Verser la farine et le sucre dans un grand saladier puis mélanger au fouet .

Fondre le beurre 30 sec. au micro-ondes dans un petit saladier . Ajouter le lait , l’œuf entier puis l’extrait de vanille et fouetter énergiquement .

Verser la préparation liquide dans les ingrédients secs puis fouetter à nouveau l’ensemble pour obtenir une pâte « lourde » et bien homogène !

Sortir les blancs du réfrigérateur puis battez-les en neige bien ferme . Les incorporez à votre pâte petit à petit en mélangeant délicatement .

Filmer votre saladier et le placer au frais pour laisser la pâte à pancakes reposer au minimum 1 heure .

Préparer une poêle antiadhésive assez grande (sans ajout de matière grasse) en la chauffant bien fort puis baisser avant de déposer une petit louche de pâte pour former le pancake .

Bien surveiller la cuisson pour ne pas qu’ils brunissent trop vite ! Vous verrez se former au fur et à mesure des petites bulles et c’est à ce moment là que vous retournerez le pancake .

 

A déguster au petit déjeuner pour bien démarrer la journée ;-)

 

 

Si vous voulez suivre mes aventures sucrées, salées, chocolatées, caramélisées etc la Newsletter est de sortie ! N’hésitez pas non plus à laisser votre p’tit mot gourmand c’est précieux ;-)

 

 

INGRÉDIENTS (pour 1 grand pain de 400 g)

250 g de semoule (fine)

15 cl d’eau tiède

1 cs d’huile d’olive

1 cc de sel fin

10 g de levure fraiche

 

 

 

Préparation 15 mn

Cuisson à la poêle environ 10 mn

 

Enfin je me lance pour cette petite merveille de pain oriental entièrement à la semoule … très facile à préparer mais surtout très facile à déguster :lol: Avec tout simplement une salade et du houmous ou encore mieux pour accompagner un tajine de poulet au citron confit  , un kefta aux oeufs ou un couscous poulet  … ça vous tente ? ;-)


Verser la semoule dans un grand saladier puis creuser un puits pour émietter la levure . Mettre un peu d’eau tiède et laisser gonfler quelques instants la levure .

Ajouter ensuite l’huile , le reste de l’eau et le sel puis commencer à pétrir au batteur . Vous devez obtenir une pâte bien homogène et bien amalgamée !

Former une boule , couvrir le saladier puis laisser en pousse pendant à peu près 1h30 dans un four micro-ondes éteint ou dans une pièce tempérée .

Après le temps de pose , fariner une planche en bois pour mettre la boule de pâte . La dégazer doucement avec les mains pour qu’elle reprenne sa forme initiale puis l’aplatir en rond comme une galette pas trop fine . Mettez le pain façonné sur une feuille de cuisson ou exopat puis enfourner dans un four sur une grille afin qu’il gonfle plus rapidement ou couvrir d’un torchon en le laissant à température ambiante .

Pour la cuisson : chauffer une poêle antiadhésive , sans ajout de matière grasse , puis déposer le pain en baissant la température pour ne pas qu’il brunisse trop vite . Le retourner de temps à temps sur chaque face et lorsqu’il est suffisamment doré le placer sur un torchon pour l’envelopper. Il en sera encore plus moelleux !!!

 

Bon voyage à l’oriental ;-)

 

 

Si vous voulez suivre mes aventures sucrées, salées, chocolatées, caramélisées etc la Newsletter est de sortie ! N’hésitez pas non plus à laisser votre p’tit mot gourmand c’est précieux ;-)

 

 

INGRÉDIENTS (pour 6 personnes)

6 feuilles de pâte filo

150 g de chocolat noir + 50 g de chocolat au lait

150 g de noisettes

60 g de poudre de noisettes (3 x 20 g)

60 g de beurre fondu

 

 

 

Préchauffage 180 °

Cuisson 20 mn

 

Je vous ai promis un strudel pas comme les autres après le traditionnel Apfelstrudel aux pommes donc le voici bien gourmand de chocolat et noisettes ;-) J’ai trouvé l’idée dans mon super livre Gâteaux et pâtisserie et m’en suis inspirée pour cette recette . C’est un régal , un délice et je dirais même encore plus fort une tuerie :lol: Je vous laisse déguster des yeux en attendant de mettre votre tablier et sauter sur votre tablette de chocolat !!!

 

Commencer par préparer la garniture en cassant le chocolat en morceaux au couteau .

Pour les noisettes : les mettre sur une plaque ou feuille de cuisson pour les torréfier à 180 ° au four préchauffé pendant 10 minutes . Attendre qu’elles refroidissent légèrement pour enlever la peau en les frottant entre vos mains puis les piler afin d’obtenir des morceaux pas trop petits !

Etaler et superposer 2 feuilles de pâte filo sur une plaque ou sur une toile/feuille de cuisson (exopat) .

Badigeonner les feuilles de beurre fondu à l’aide d’un pinceau et saupoudrer avec 20 g de poudre de noisettes sur toute la surface . Couvrir avec 2 autres feuilles de pâte filo puis répéter les étapes (beurre + poudre de noisettes) et finir avec les 2 dernières feuilles comme précédemment  !

Répartir le chocolat coupé en morceaux ainsi que les noisettes pilées sur un des côtés en laissant une marge pour facilité la fermeture . Rouler le strudel afin d’obtenir un gros boudin puis replier les extrémités comme un paquet cadeau . Le badigeonner avec le reste de beurre fondu en insistant sur les extrémités pour qu’il ne s’ouvre pas à la cuisson !

Enfourner dans le four préchauffé à 180 ° pour environ 20/25 minutes . Il doit être doré sur le dessus !

 

A déguster tiède c’est encore plus hummmm avec le chocolat bien fondu ;-)

 

 

Si vous voulez suivre mes aventures sucrées, salées, chocolatées, caramélisées etc la Newsletter est de sortie ! N’hésitez pas non plus à laisser votre p’tit mot gourmand c’est précieux ;-)

 

 

INGRÉDIENTS (pour 4 personnes)

450 g de bœuf 

200 g de nouilles soba (sarrasin)

2 carottes rapées

1/2 oignon rouge + 1/2 oignon blanc

sauce soja (Tamari sans gluten)

huile pour wok (ail et gingembre)

1 cc de sel de l’Himalaya Balade à Zanzibar

 

 

Préparation 10 mn

Repos minimum 2h

Cuisson 15 mn

 

 Je vous propose de voyager avec votre passeport gourmand vers l’Asie encore une fois parce que j’adore et qu’apparemment vous aussi ;-) Ce plat est très facile à réaliser , simple mais rempli de saveurs asiatiques ! Ici j’ai utilisé des nouilles japonaises « soba » à base de farine de sarrasin qui se marient parfaitement avec le boeuf et qui apporte un goût subtil de noisettes . Après tout ça vous aurez compris que c’était délicieusement bon :lol:

 

Préparer la marinade minimum 2h avant la cuisson pour que la viande en soit bien imprégnée ! Découper le bœuf en tranche fine ainsi que les oignons et les mettre dans un grand bol . Verser une bonne cuillère à soupe d’huile , de sauce soja sucrée et saupoudrer d’une cuillère à café de sel de l’Himalaya puis mélanger tous les ingrédients . Placer au frais à couvert ! J’ai rajouté également des graines de sésame pour avoir une touche croquante mais c’est en option selon vos envies ;-)

Faire également une marinade pour les carottes râpées avec une cuillère à café de sauce soja sucrée , de sucre roux et suffisamment d’eau pour qu’elles soient totalement immergées .

Après le temps de repos au frais , chauffer votre wok à feu doux et ajouter l’huile . Commencer par cuire les carottes puis verser la viande avec la marinade ainsi qu’ une cuillère à soupe de sauce soja sucrée .

Pour la cuisson des nouilles soba : les plonger dans l’eau bouillante à peu près 3 minutes . Elles doivent être al dente !!! Egoutter les nouilles puis réserver .

Lorsque la viande est cuite , rajouter les nouilles dans le wok avec une cuillère à soupe de sauce soja sucrée pour bien les imbiber puis mélanger le tout .

 

A vos baguettes ;-)

 

 

Si vous voulez suivre mes aventures sucrées, salées, chocolatées, caramélisées etc la Newsletter est de sortie ! N’hésitez pas non plus à laisser votre p’tit mot gourmand c’est précieux ;-)

 

 

INGRÉDIENTS (pour 6 personnes)

3 pommes

100 g de raisins secs + 1 cc de rhum

50 g de beurre fondu

50 g de sucre pur canne (ou blanc)

100 g de poudre d’amande (4 x 25 g)

100 g d’amandes entières

6 feuilles de pâte filo

2 cc de sucre Pomme d’Ambre

 

 

Préchauffage 180 °

Cuisson 20 mn

 

Enfin je me lance pour cette gourmandise que j’adore ! J’ai choisi de ne pas faire la pâte à strudel car je voulais une recette comme d’habitude simple et rapide en utilisant de la pâte filo . Ça n’empêche pas que c’est une vraie tuerie :lol: Je vous proposerais tout bientôt une variante de ce strudel qui sera très très gourmand surtout pour les « chocovores » ;-)

 

La veille ou le matin faire macérer les raisins dans de l’eau (suffisamment pour qu’ils soient totalement immergés) . Ajouter une cuillère à café de rhum « Negrita » et de sucre Pomme d’Ambre aux parfums naturels (Parfums de Table) .

Préparer les pommes : évider , éplucher puis les couper en morceaux . Les mettre dans une grande jatte en les citronnant pour ne pas qu’elles noircissent !

Ajouter aux pommes le sucre de canne , 25 g de poudre d’amande , une cuillère à café de sucre Pomme d’ambre , les amandes découpées en morceaux puis les raisins préalablement égouttés . Bien lier l’ensemble des ingrédients !

Sur un torchon ou une planche , déplier et superposer 2 feuilles de pâte filo . Enduire de beurre fondu à l’aide d’un pinceau et parsemer 25 g de poudre d’amande sur toute la surface puis répéter l’opération deux fois avec les 4 feuilles de pâte filo restantes !

Répartir la garniture préparée sur toute la surface des feuilles de pâte filo en laissant une marge sur tous les côtés pour facilité la fermeture . Rouler le strudel afin d’obtenir un gros boudin puis replier les extrémités comme un paquet cadeau ou dessous .

Badigeonner le strudel au pinceau avec le beurre fondu qui reste puis enfourner au four préchauffé à 180 ° pour environ 20/25 minutes . Il doit légèrement doré sur le dessus !

 

A déguster chaud c’est encore plus gourmand ;-)

 

 

Si vous voulez suivre mes aventures sucrées, salées, chocolatées, caramélisées etc la Newsletter est de sortie ! N’hésitez pas non plus à laisser votre p’tit mot gourmand c’est précieux ;-)

 

 

INGRÉDIENTS (pour 6/8 beignets)

70 g de farine

20 cl de lait de coco

50 g de sucre en poudre

1 œuf entier

1 cc de levure chimique

3/4 bananes selon la grosseur

 

 

Préparation 10 mn

Repos minimum 1h

Cuisson 10 mn

 

Un p’tit clin d’œil à la nouvelle année du dragon avec ce dessert asiatique trop trop bon que j’ai découvert il y a très peu dans un restaurant chinois et qui est très simple à réaliser . D’ailleurs comment ai-je pu échapper depuis si longtemps à cette gourmandise !? :lol: Merci à ma bibliothèque culinaire (Saveurs Asiatiques) où j’ai trouvé avec grande joie ces beignets oufff nous sommes sauvés ;-)

 

Dans un grand saladier , mettre les ingrédients secs (farine , sucre et levure) puis mélanger . Faire un puits au milieu pour ajouter l’œuf entier ainsi que le lait de coco ! Fouetter l’ensemble afin d’obtenir une pâte bien homogène .

Eplucher les bananes et les couper en deux/trois selon la grosseur . Les ajouter dans la pâte à beignet en veillant à bien les enrober puis laisser au repos dans le réfrigérateur au minimum 1 h !

Chauffer une sauteuse ou poêle assez profonde avec suffisamment d’huile pour que les beignets de banane soient totalement immergés . J’ai utilisé un peu plus d’un demi-litre ! Lorsque la friture est bien chaude , sortir la pâte à beignets du réfrigérateur .

Plonger les bananes en plusieurs fois (selon la grandeur de votre poêle) et les faire frire jusqu’à ce que les beignets soient bien dorés et croustillants . Déposer les beignets à la banane au fur et à mesure dans une assiette garnie de papier absorbant afin d’éponger le surplus d’huile !

 

A déguster saupoudrer de sucre glace ou de sucre en poudre c’est encore plus gourmand ;-)

 

 

Si vous voulez suivre mes aventures sucrées, salées, chocolatées, caramélisées etc la Newsletter est de sortie ! N’hésitez pas non plus à laisser votre p’tit mot gourmand c’est précieux ;-)  

 

 

INGRÉDIENTS (pour 6 kouign-amann en cocotte individuelle)

250 g de farine

10 g de levure fraiche (ou 1 sachet de levure sèche)

20 g de beurre demi-sel fondu

1 cc sel

17 cl d’eau tiède

200 g de sucre en poudre (en 4 x 50g)

200 g de beurre demi-sel ramolli

 

 

 

Préchauffage 160 °

Cuisson 40/45 mn 

Repos environ 5h en plusieurs étapes

 

Enfin je me suis « attaquée » à cette spécialité qui me paraissait impossible à faire chez moi ! Après l’avoir tant dégusté lors de mes séjours à Saint-Malo j’ai fini quand même par faire des recherches pour en connaitre les secrets … et ce n’était pas si compliqué puisque la base de la recette est tout simplement une pâte à pain puis un tourage comme une pâte feuilletée . Le kouign-amann porte bien son nom puisqu’il est non seulement pur breton mais aussi pur beurre … pur sucre qui ensemble caramélise pendant la cuisson et qui finit surtout par du pur calorique :lol: mais tant pis hein pourvu que l’on se régale ! Vous trouverez d’autres méthodes pour le réaliser mais ici j’ai voulu une recette simple et qui je dois dire ma entièrement satisfaite en bonne bretonne d’origine que je suis lol …. une vraie merveille moelleux de l’intérieur et croquant à l’extérieur ;-)

 

Verser la farine et le sel dans un grand récipient puis tamiser . Faire un puits au milieu pour la levure – ajouter l’eau tiède dessus – puis la laisser agir quelques instants . Ajouter enfin le beurre préalablement fondu et pétrir le tout afin d’obtenir une pâte homogène et élastique .

Faire une boule avec la pâte à pain obtenue puis couvrir . Laisser au repos dans un endroit confiné pour une bonne étuve (le micro-ondes est idéal) pendant 2 heures environ , la boule de pâte doit doubler de volume !

Vous pouvez voir les étapes en images ci-dessous et agrandir les photos en cliquant dessus ;-)

 

 

1/ Placer la pâte à pain sur une planche farinée puis l’aplatir un peu à la main . Etaler au rouleau pour former un rectangle plus long que large !

cliquez sur les photos pour les agrandir

 

2/ Déposer tout le beurre sur le rectangle de pâte en laissant une marge sur tous les côtés pour ne pas que le beurre se dérobe . J’ai fariné un peu aussi le beurre pour ne pas qu’il ramollisse trop ! Ajouter ensuite 50 g de sucre sur toute la surface beurrée puis commencer le pliage à 3 plis en rabattant le bas du rectangle (à la moitié) puis le haut de sorte qu’il recouvre la partie basse . 

 

3/ Tourner la pâte d’un quart de tour (dans le sens inverse de l’aiguille d’une montre) , vous aurez les plis devant vous ! Etaler à nouveau la pâte en un long rectangle puis ajouter 50 g de sucre sur toute la surface . Pour bien faire faire pénétrer le sucre faites-le à la main ! Recommencer le pliage à 3 plis (étape 2) en rabattant le bas du rectangle de moitié puis le haut qui recouvrira le bas . Filmer la pâte puis la mettre au réfrigérateur pour environ 30 min. afin de la raffermir ainsi que le beurre !

 

4/ Sortir la pâte du frais , enlever le film alimentaire puis la placer sur votre planche farinée . Recommencer le pliage à 3 plis comme l’étape 2 ou 3  : étaler en rectangle – ajouter 50g de sucre – rabattre le bas de la pâte à la moitié du rectangle puis le haut pour recouvrir entièrement le bas et tourner la pâte d’un quart de tour puis étaler en rectangle etc ! Vous ferez cette opération de pliage 2 fois pour finir les 50g de sucre ce qui fera 4 tours . Rependre le film alimentaire puis mettre à nouveau la pâte au frais pour 1 heure avant de former les kouign-amann , la pâte sera plus ferme donc plus facile à étaler !

 

5/ Après le repos , poser votre pâte sur votre planche farinée et l’étaler en un grand rectangle toujours plus long que large ! Diviser en deux le rectangle obtenu puis rouler les deux parties comme un boudin dans le sens de la longueur . Découper chaque boudin en 3 kouign-amann ! Vous pouvez aussi en faire que 2 mais après expérience ils étaient trop gros ce qui fait que les kouign-amann n’ont pas assez caramélisé partout et ont surtout bien gonflé à la cuisson . Mes cocottes n’étaient pas assez hautes et c’est mon four qui était très content de la dégoulinade du beurre partout :lol:

 

6/ Mettre les kouign-amann découpés dans des cocottes assez hautes ou dans un autre moule adapté . Les mettre dans votre four éteint sur une grille pour laisser en pousse les kouign-amann à peu près 1h30 , ils vont prendre du volume ! Après ce laps de temps , les sortir du four pour le préchauffer à 160° puis les enfourner pour 40 à 45 minutes selon votre four . Les kouign-amann doivent être bien dorés et caramélisés sur le dessus . Vous pouvez les garder 2/3 jours sans qu’ils ne se dessèchent et les réchauffer quelques secondesavant de les déguster … c’est encore bien meilleur tiède hummmmm ;-)

 

Si vous voulez suivre mes aventures sucrées, salées, chocolatées, caramélisées etc la Newsletter est de sortie ! N’hésitez pas non plus à laisser votre p’tit mot gourmand c’est précieux ;-)

 

Pages: < Prec 1 2 3 4 5 6 7 8 9 Suiv >